monsieur et son chauffeur

il y a
1 min
59
lectures
13

Après trois recueils de nouvelles, j'ai décidé de revenir sur Short Edition, pour partager avec vous mes derniers textes et me laisser surprendre, émouvoir, par les oeuvres d'autres auteurs, aux ... [+]

- Monsieur a bien dormi ?
- Monsieur a dormi d’un sommeil sans rêve.
- Je me trompe peut-être, mais cela semble avoir contrarié monsieur.
- Roulez donc mon ami.
- Où monsieur veut-il se rendre aujourd’hui ?
- La journée débute à peine et je m’ennuie déjà. Votre question m’ennuie aussi d’ailleurs.
- Je ne voulais pas ennuyer davantage monsieur.
- Ce n’est pas vous qui m’ennuyez, seulement votre question.
- Puis-je demander à monsieur pourquoi ma question l’ennuie tant ?
- Elle m’ennuie parce que toute question par nature est ennuyeuse. Le comprenez-vous ?
- Très très bien monsieur.
- Aujourd’hui, je voudrais passer une journée sans me poser la moindre question et sans qu’on m’en pose.
- Je promets à monsieur de tenir ma langue à l’avenir.
- Surtout pas ! Vous savez à quel point le silence m’effraie.
- Que monsieur se rassure, je ne cesserai pas de parler à monsieur.
- Vous travaillez pour mon père depuis combien de temps déjà ?
- Si je ne m’abuse, monsieur vient de me poser une question.
- Et après ?
- Je croyais que monsieur ne voulait pas de question.
- Vous m’avez mal compris mon ami. Contrairement à la majorité des questions, les miennes sont toujours pertinentes et rarement ennuyeuses.
- Je remercie monsieur pour ce petit éclaircissement. Pour répondre à la question de monsieur, cela fait onze ans que je suis au service de monsieur votre père et de monsieur.
- Il y a onze ans, je n’étais pas encore né.
- La naissance de monsieur fut le jour le plus heureux dans la vie de monsieur votre père.
- Et le plus triste aussi...
- Je ne sais que répondre à monsieur.
- Ce n’était pas une question.
- Monsieur aimerait-il entendre un peu de musique ?
- Non, papa.
- On ne joue plus alors ?
- On ne joue plus.
- Dommage, ça me plaisait bien d’être ton chauffeur.
- Tout a une fin.
- On n’a pas idée d’être aussi mûr pour ton âge.
- J’ai grandi trop vite, voilà tout.
- J’aimerais t’emmener quelque part.
- Papa, on a dit qu’on ne jouait plus.
- Qui tient donc le volant dans cette voiture ?
13

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,