Marielle Franco

il y a
1 min
13
lectures
1

Je lis, je me promène, et j'écris un peu aussi, pour mon plaisir et j'espère pour le tien  [+]

J. apprit à la radio ce matin là que Marielle Franco avait été tuée dans sa voiture de 4 balles dans la tête. Debout près du poste, une tasse de café à la main, elle retint sa respiration quelques secondes, puis elle reposa lentement la tasse sur le bureau. Elle retardait l’impact de la nouvelle en ralentissant délibérément ses pensées dans son cerveau par des gestes anodins accomplis très consciencieusement. Elle se dit qu’heureusement elle avait terminé de boire son café et ne l’avait donc pas recraché en entendant cela.

Petit à petit, J. s’autorisa à ressentir une pointe de colère, de tristesse et d’amertume. Le monde était loin d’être un havre de paix où tout être vivant pouvait vivre en harmonie. Et chaque fois qu’elle recevait une piqûre de rappel de cet état de fait, elle ressentait le même sentiment de révolte, la même question sans réponse “Pourquoi?”

J. fixa sa tasse vide où un petit dépôt de marc reposait sur le fond. En cherchant bien, on pouvait y voir une tête de chien noir ou de loup, renversée en arrière, gueule ouverte sur un hurlement inaudible. J. y vit un bon présage. Marielle Franco avait été lâchement assassinée par la police brésilienne, mais les animaux-gardiens de la justice la vengerait. Tôt ou tard. Et ce jour là, J. n’aimerait pas être à la place des policiers véreux qui avait éliminé cette femme courageuse pour protéger leurs magouilles et leur toute-puissance sur les favelas de Rio.


J. ferma les yeux et envoya une pensée silencieuse à Marielle Franco pour accompagner son âme sur le chemin de l’après-vie. “Merci” lui dit-elle. “Tu as défendu la cause des femmes, des noires, des pauvres, des LGBT et dénoncé la corruption et les violences policières. Et tu es morte pour ce combat.””Puisse ton âme de guerrière trouver le repos, pendant que d’autres continue la lutte pour un monde plus juste.”


J. rouvrit les yeux, prit une grande respiration et se mit au travail.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Un destin

Camille Couture

Beaucoup de théories mathématiques sont d’une complexité extrême, et leur utilité pratique reste incertaine. Malgré cela, il en est qui jouissent... [+]