Louis

il y a
3 min
21
lectures
1
Louis...Louis....je frappais doucement à la porte de la chambre de mon petit garçon.
Étonnée ,je vis Louis sur le sol de sa chambre , lavé, peigné et habillé , mais étrangement il l 'avait fait sans mon aide, et il jouait tranquillement avec ses circuits automobiles.
Il est l heure de déjeuner chéri, viens descendons , quelque chose dans l atmosphère de la chambre de Louis, avait changé mais quoi?.
Nous déjeunâmes , et enfilâmes nos manteaux , puis nous partîmes vers l' école de Louis, le petit babillait comme à l accoutumée . Pendant le trajet je l 'observait du coin de l 'oeil , que c'était il passé ce matin?
Louis était encore à la maternelle, et jusqu'alors , je l aidais dans sa toilette et à son habillage , et le coiffais tous les matins, j 'étais surprise , et à l arrêt , au feu rouge , juste le dernier avant l 'école , je glissais un œil furtif sur son fin visage.
Je repensais à la chambre de Louis , le circuit avec la voiture rouge qui fonctionnait , mais, quelque chose clochait , mais une autre chose aussi m'avait semblé "pas à sa place" ou quelque chose en trop , je ne savais pas trop.
La matinée avait été rude , les clientes insatisfaites , bien que le personnel fût aux petits soins.
La pause du déjeuner arrivée , je me dirigeais vers la terrasse de la brasserie du coin, et commandais une salade au saumon et une eau minérale , quand soudain, prise de panique , je me rememorrais la scène vue dans la chambre de Louis , tout me revenait en mémoire , grâce au petit garçon assis à la table voisine , qui jouait avec une petite voiture sur la table , à côté de sa mère.
Le geste de l 'enfant était de faire aller et venir le petit bolide d'avant en arrière en imitant , de sa voix, le bruit du moteur .
Voilà ce que j 'avais vu!....et pas sû interpréter sur le coup!.
Louis avait un circuit électrique depuis Noël dernier et comme tout circuit électrique , la voiture se trouvait propulsée vers l 'avant , grâce à son pistolet télécommandé , hors , la voiture de Louis remontait le circuit à l 'envers!
J'étais interloquée , puis j'essayais de me projeter dans la chambre , où , ce matin ces choses étranges m 'étaient apparues naturelles.
Mais, en me concentrant je revis l 'etagère où, le réveil matin que j 'avais reçu en cadeau, petite fille, était posé .
Il y avait des personnages enfantins qui autrefois s'animaient au rythme du tic tac , je l ',avais offert à mon fils , bien qu'il fût dorénavant complètement détraqué , ni tic tac , ni personnages se balançant de droite à gauche , mais il était encore joli , et allait bien, dans le décor de la chambre de mon fils.
Je réalisais que ce matin , de façon fugace j 'avais aperçu les personnages bouger dans le cadran du réveil matin , mais tous ces détails me revenaient seulement là , précisément , et je me posais la question , que c 'etait il passé ce matin?.
Deux jours plus tard , alors que je m 'étais levée la nuit pour boire , en passant devant la porte de la chambre de Louis, je jetais un œil , pour m 'assurer que le petit dormait bien, mais Louis n 'était pas dans son lit!!!.
J'entrai précipitamment dans la chambre , et cherchais mon fils , la fenêtre était ouverte!!!....et Louis se trouvait sur le toit du garage !!!!
Horrifiée je lui fît signe de revenir vers moi , mais Louis ne me répondais pas , il regardais fixement dans les branches du noyer , comme s 'il était en transe , enjambant la fenêtre , j 'attrapais mon petit et le remis au lit, il semblait n 'avoir aucunement conscience du danger, je restais à ses côtés lui caressant la tête , il dormait paisiblement , je décidais de rester près de lui , le restant de la nuit.
Je m 'installais sur le petit fauteuil , et le rapprochait du lit .
Mais aussitôt mon cœur se mît à battre la chamade , sur le fauteuil , un ours en peluche , trônait sur les coussins , avec un ruban bleu , mais cet ours en peluche n 'appartenait pas à Louis , j 'en étais certaine !.
D'où venait il?
Je prîs l 'ours et l enfermait dans le placard , puis je m 'endormis , à côté de mon petit garçon.
Vers quatre heure du matin , je me réveillais un peu courbaturée , essayant de trouver la bonne posture dans ce petit fauteuil, quand soudain le placard s'ouvrît et l'ours réapparu , il ne portait plus de ruban bleu , au même instant je pû réprimer un grand cri d 'effroi , à la fenêtre j 'aperçu une silhouette massive , noire , terrifiante , se découpant parfaitement sur le fond du ciel éclairé de la lune , et des yeux jaunes fendus me fixaient , des yeux maléfiques , je me senti déchirée dans mon âme .
Je pris mon garçon dans les bras , en proie à une terreur indicible, et quittai la maison pour me précipiter chez mon frère et ma belle sœur , en partant precipitemment je vis fort bien la tête de l 'ours en peluche se tourner vers moi.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !