2
min

Les choix du cœur.

Image de Bherte

Bherte

12 lectures

3

L’échéance est proche. Il faut se décider et arrêter un choix. Choisir c’est renoncer, mais cette fois-ci l’enjeu est trop important, elle n’est pas prête à lâcher prise, décidée à défendre sa position résolument.
- Tu sais ma chérie il faut vraiment réfléchir car ce n’est pas un enfantillage, on va devoir s’y habituer et faire avec pour un moment.
Au moment précis où il prononce « tu sais ma chérie » elle s’est tendue, prête à bondir. Le « ma chérie » résonne dans son oreille, insupportable, à vomir d’indigestion. Ce soir elle est agacée, elle ne supporte plus d’entendre sa voix grave et mielleuse. Elle connaît par cœur sa force de conviction et sa maîtrise parfaite de l’art de la rhétorique. Il débat calmement, il aligne les arguments avec aisance et assurance, sans affects, cartésien et ancré dans la réalité. Elle volcanique, se laisse emporter par la fougue, s’emmêle dans les références, s’embrouille, bafouille, est submergée par l’émotion, crie et perd sa crédibilité. La bataille va être âpre.
Ils avaient lu toutes les documentations possibles pour se faire une raison. Ils avaient passé des soirées à comparer tous les points. Les discussions avaient été serrées, aucun des deux ne voulaient céder du terrain. Il fallait choisir entre deux maux et ne pas se tromper. Elle ne voulait pas s’avouer vaincue mais elle savait déjà qu’il avait des thèses solides. Son choix à elle n’était pas dans l’air du temps et était clairement décalée, son choix à lui rassemblait les suffrages et remportait de plus en plus de succès.
Elle monte à l’assaut franchement et sait intimement que c’est une attaque sournoise pour le déstabiliser.

- Allez... une petite pause je cherche une bouteille de vin. Tu mets de la musique ma chérie ?
Au moins sur le vin et la musique ils trouvent un accord.
Elle a aimé cet homme intensément, sans retenue, sans aucun doute. Elle aime comme elle vit, avec passion et gourmandise. Dès les premières rencontres elle savait qu’elle allait faire un bout de chemin avec lui. Ce fut d’abord une attirance, puis une curiosité pour finir par une évidence. Ils se nourrissaient de leurs échanges, se complétaient de leur différence, parlaient des nuits entières à en être repus, se gavaient d’être ensemble de crainte d’être en en manque à l’avenir. C’était lui, c’était elle, c’était ainsi.

- A quoi tu penses ma douce ? Tu sembles perdue dans tes pensées. Tu vas voir on va finir par trouver un accord.
- Je pense à nos débuts... on s’entendait plutôt bien non ?
- Pourquoi tu le mets au passé, nous sommes toujours pareils, depuis notre rencontre nous avons évolué ensemble. En tout cas moi je t’aime et « non tu n’as pas changée tu es toujours celle...la la lalala ». Il chante faux. Elle sourit.
Elle se laisse envahir par les routines rassurantes. Il ouvre la bouteille de vin qu’il a choisi comme d’habitude avec un goût sûr. Elle observe ses mains, elle est touchée par ses mains, ses gestes lents et justes. Ses mains qui connaissent parfaitement son grain de peau, qui savent la faire vibrer. Elle est émue. Ils trinquent sans dire un mot. Ils se regardent. Lui regard sombre, bienveillant, elle regard tendre.

-...
Le dimanche suivant ils sont allés voter. Elle, fidèle à ses habitudes et ses choix de cœur, et lui, fidèle à ses convictions. Quand ils ont pris connaissance des résultats ils ont ouvert une bouteille de vin et l’ont vidée dans la soirée. Rouge le vin.
Trois semaines plus tard les ouvriers ont attaqué le chantier de la salle de bain. Elle sera rouge et noire, comme elle avait choisi et non beige et taupe comme il avait souhaité.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Un bien joli couple pour une harmonie plus profonde qu'il n'y paraît ;)
·
Image de Bherte
Bherte · il y a
C'est exactement cela, un couple c'est entre les lignes qu'il faut le lire/ Merci
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
On s'attend à une rupture, mais non juste le choix de couleur pour la salle de bains ;-).
·