Les caresses (d'après Maupassant)

il y a
1 min
13
lectures
4

Charles Dubruel grand-père, passionné de littérature et particulièrement de Maupassant  [+]

LES CARESSES

Etretat, le 6 novembre 1850

Mon ami, un démon cherche à gâter
Tout ce qu’il y a de charmant
Dans l’amour en y ajoutant
De viles caresses pour le saboter.

Depuis toujours,
Dieu nous donne le pur amour
Mais Satan, le trouvant trop correct,
A élaboré les sens.
Or, ils sont brutaux, les sens,
Révoltants, abjects.
En les mêlant aux chairs parfois adultères
Il a ôté à l’amour son beau mystère.
Il l’a enveloppé d’un acte affreux,
Véritablement honteux.
Il l’a façonné avec un tel mépris
Que rien qu’en en parlant, je rougis.

Vos caresses révoltent mon âme,
Mon ami. Je les trouve infâmes
Certes, je me plaisais près de vous.
Votre regard m’était doux
Mais je sais que du jour où vous aurez
Obtenu de moi ce que vous désirez,
Vous me deviendrez odieux ;
Le lien qui nous attache tous deux
Sera définitivement brisé.
Je vous l’assure : entre nous,
Un abîme d’infamie sera creusé.


Odette de Lanoux.

--------

Paris, le 12 novembre 1850

Odette, mon amie,
Ma chère amie,

Je vais vous répondre brutalement
Sans aucun galant ménagement
...Comme si j’écrivais à une demoiselle
Qui va prononcer des vœux perpétuels !
Vous ne connaissez pas
Ces vers de Musset, les voilà :
Je me souviens encore de ces spasmes terribles,
De ces baisers muets, de ces muscles ardents,
De cet être absorbé, blême, serrant les dents.
S’ils ne sont pas divins, ces moments sont horribles.

J’éprouve le même dégoût
Que vous
Pour les aventureux accouplements.
Mais je tiens à vous assurer sincèrement
Que vos tendresses aiguisent mon ardeur,
Et que mes caresses seront toujours
Le reflet du bonheur
Que vous m’offrez chaque jour.

Par contre, un baiser froid et violent
Sur des lèvres inconnues,
Ou un regard fixe et ardent
Vers des yeux qu’on n’avait jamais vus
Entraînent une amère mélancolie.
Je crois vous l’avoir déjà dit !

Si la Nature ne nous donna le baiser
Et la caresse que pour pérenniser
Les générations, volons-les-lui !
Faisons-les notres, raffinons-les,
Idéalisons-les.
Aimons le baiser comme le fruit
Qui parfume la bouche, comme la liqueur
Qui grise notre humeur.
Faisons encore plus
Que la Nature n’a voulu, plus
Qu’elle nous enseigna sans nous soucier
De ses desseins premiers.
Et la caresse délicieuse,
Prenons-la et travaillons-la
Comme une matière précieuse.
Perfectionnons-la.
Multiplions les positions
Imaginons de nouvelles inventions.
Laissons les moralistes prêcher la pudeur,
Les médecins conseiller la prudence,
Les poètes chanter l’immatériel bonheur,
Et les femmes laides à leur conscience.
Rejetons les moines, prêtres et vicaires
À leurs commandements pieux
Et les savants à leurs travaux oiseux.
Abandonnons les doctrinaires
À leur philosophie fourre-tout,
Mais nous, aimons la caresse avant tout !
La caresse ranime, affole, grise.
Elle est plus légère que la brise.

Si vous souhaitez, ma chérie,
Que je vous dise ma pensée, la voici :
Les seules femmes heureuses
Sont, sur notre planète cafardeuse,
Celles à qui ne manque nulle caresse.
Les autres, celles pour qui la tendresse
Est mesurée, rare,
Incomplète ou bizarre
Vivent harcelées par mille tourments,
Par des centaines d’événements
Qui deviennent vite des chagrins.
Les femmes bien caressées n’ont besoin de rien,
Car la caresse remplace tout,
Guérit de tout, console de tout.

L’ami qui vous aime, ma chérie
Votre Henri.
4
4

Un petit mot pour l'auteur ? 8 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Duje
Duje · il y a
Aimer sans tabou . "Les femmes bien caressées n'ont besoin de rien" Pris note .
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
comme si tu ne le savais pas , avant !!
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Beau plaidoyer auquel je souscris sans réserve !
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
Hum...! , monsieur Paul aime les femmes, je vois !!
Image de Kiki
Kiki · il y a
je vois que vous êtes productif en écrits. OUI pourquoi penser à plus tard alors qu'il est déjà si difficile de ne penser qu'au moment présent.BRAVO
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
écrire tous les jours me prend des heures de travail, alors, oui, je n'ai guère le temps de penser à demain
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
exact
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
une liqueur de mots très savoureuses, ( à déguster dans l'instant présent sans se soucier de l'avenir)

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

La Terrasse

Hermann Sboniek

C’est une terrasse en bois au-dessus de la jungle Birmane. Elle ceinture une maison construite à flanc de colline. Sa partie la plus large semble posée sur des frangipaniers en fleurs. Puis le... [+]


Nouvelles

La Bretagne

Wynn

15 août 1606, Combrit, Bretagne, dans un champ de blé
La terre est lourde, le soleil cogne contre sa nuque. Encore et toujours, inlassablement, dans cet immense champ. C’est... [+]