6
min

Le Père Noël, il existe – 6. La découverte des Y.

Image de JPM

JPM

105 lectures

26

Y215 se leva brusquement de table et dit :

- Une conférence mondiale ! Rien que ça ! Ben voyons... On va téléphoner à tous les dirigeants de cette planète et leur dire « Coucou ! C’est nous ! Les Y ! Vous ne nous connaissez pas, mais c’est pas grave ! On vient juste vous sauver ! ». Et eux bien-sûr, ils vont nous croire, et puis, naturellement, ils vont tout changer en ce bas monde. C’est n’importe quoi... Déjà jouer le rôle de Blanche Neige et des..., j’sais plus, 6 ou 7 nains... Y216, toi qui sais tout, combien y’avait de nains déjà ?..., et voilà..., il n’en sait rien... Oui, jouer ce rôle je disais, j’avais des doutes, mais là ! Ça dépasse l’entendement... J’en ai assez entendu, je vous laisse réfléchir à tout ça, et je retourne au vaisseau. J’ai peur que « mon » Y201 fasse encore tout exploser, ou je ne sais quoi d’autre... Salut !

Cette sortie d’Y215, quelque peu théâtrale, laissa ses petits copains sans voix. Ils se dirent qu’effectivement la reconstitution génétique avait vraiment dû être trop accélérée.

Une fois qu’il fut sorti, Y216 ne put s’empêcher de faire un petit commentaire, faussement sympathique et agrémenté d’une petite pique finale :

- Excusez-le, il a vécu de drôles d’événements depuis quelques temps, les nerfs du héros de l’espace lâchent...

La maman de Julien, YL1, reprit la parole calmement :

- Bon..., il faut que vous soyez tous convaincus du bien-fondé de ma proposition avant que nous fassions quoi que ce soit
- Maman, si tu m’y autorises, je parlerai à Y215, dit Julien
- Tu crois qu’il va changer d’avis si tu lui parles ? Demanda YL1
- Oui, j’ai toujours eu confiance en lui, il est un peu sanguin, si on peut dire ça pour un Y, mais c’est un chic tYpe, dit Julien en souriant face à un Y216 qui faisait la moue
- Nous reparlerons de tout cela plus tard. Maintenant, il est temps de contacter le centre de contrôle Y pour faire le point avec lui. Y216 tu peux retourner au vaisseau toi aussi, et merci de rester patient avec Y215, il est encore tout secoué. Et vous mes chéris..., nous avons encore à discuter un peu...

Y216 se leva et s’en retourna au vaisseau.

- Je voulais vous expliquer encore une chose, pour Mamie et Papi..., reprit YL1
- Oui justement, j’étais en train de me poser la question..., répondit Y1, le papa de Julien
- Oui Maman, dis-nous qui sont Mamie et Papi, continua Julien
- Ce sont mes parents adoptifs. Quand le centre de contrôle Y implante un contact sur une planète, une YL comme vous le savez à présent, il choisit un couple d’autochtones qu’il met dans la confidence. Il lui confie ainsi un bébé YL. Mes parents adoptifs m’ont élevée comme leur propre fille, mais je ne suis pas née ici, à la différence de toi Julien. Cela fait vraiment toute la différence !
- Mais..., moi aussi le centre de contrôle m’avait envoyé sur Terre en me disant que j’étais « le » contact, se demanda tout haut Y1
- Il t’a envoyé à l’âge adulte mon chéri, oui, mais en te faisant croire que tu devais épouser une Terrienne pour donner la vie à un enfant hybride. Maintenant tu as compris que son but était tout autre. Tu devais m’épouser moi, donner la vie à un enfant Y, mais à un enfant Y né sur Terre, tu comprends ? Lui répondit YL1
- Mais pourquoi ne m’a-t-il rien dit ce foutu centre de contrôle ? Ragea Y1
- Parce que nous, les YL, on se méfie de vous, les Y. Serais-tu venu sur Terre si on t’avait dit que j’y étais déjà comme contact ? Aurais-tu accepté de savoir que le centre de contrôle n’était composé que d’YL, dont l’objectif n’était pas de conquérir ce nouveau monde, mais de sauver notre propre planète. Aurais-tu accepté, en quelque sorte, de ne pas tenir le rôle principal ? Répondit tendrement YL1 à son mari
- Alors le centre de contrôle m’a fait croire que j’étais « le » contact, et que la colonisation se ferait par hybridation avec une humaine..., Y1 prenait petit à petit conscience des choses
- Exactement !
- Mais alors, notre rencontre..., tout cela était organisé..., Y1 se rendait progressivement compte que sa vie sur Terre ne reposait que sur une montagne d’illusions
- Oui, et j’en suis désolée mon chéri. Mais sache que quand je t’ai vu, je suis tombée tout de suite amoureuse de toi. Tu étais si beau, si intelligent, pas si « conquérant » que ça finalement, un parfait et bel Y. Le centre de contrôle avait bien choisi..., soupira YL1
- Et tu m’as fait trébucher dans l’escalier...
- Oui, c’est ainsi que nous nous sommes rencontrés..., répondit YL1, un brin nostalgique
- Et moi qui croyais que j’étais tombé sur la plus belle des Terriennes...
- Pourquoi ? Tu es déçu à présent ?
- Oh non ! Mais je ne sais plus trop quoi penser...
- Ça fait beaucoup tout ça, je sais..., ajouta YL1, compatissante
- Et moi, je suis arrivé ! C’est pas beau ça ! Conclut Julien la mine guillerette.

YL1 et Y1 regardèrent leur fils Julien avec les yeux de l’amour. Oui, il valait bien tous les mensonges du monde. Soudain le réveil dans la chambre se mit à sonner.

- Tiens ! Cela tombe bien ! Il est temps à présent de contacter le centre de contrôle Y. Laissez-moi seule. Je vais tenter de leur expliquer toute cette histoire, à toutes ces YL inquiètes et suspicieuses, dit la maman de Julien, qui prit sans tarder la direction de la chambre.

Julien et son papa acquiescèrent en s’exclamant tous deux :

- C’était donc ça ! Le réveil !

Julien demanda à son papa s’il pouvait aller au vaisseau. Il n’avait jamais vu ce que pouvait être l’intérieur d’un tel croiseur Y, et il devait parler à Y215. Y1 l’y conduisit avec plaisir.

Mais dehors, il y avait plein de monde rassemblé autour de la maison. Les gens les regardaient avec, dans leurs yeux, un mélange d’agressivité et de terreur. Et déjà au loin, on entendait les sirènes des voitures de police.

- Que se passe-t-il Papa ? Demanda Julien inquiet
- Je ne sais pas..., lui répondit Y1 en le rapprochant de lui par la main
- Que font tous ces gens, là, tout autour de notre maison ? Julien ne riait plus
- Viens vite ! Allons au vaisseau ! Y1 tira son fils en courant.

Derrière la maison, à leur grande surprise, le croiseur Y était... visible ! Nom d’une pipe ! Que s’était-il encore passé ?

A la porte du vaisseau, Y1 tapa rapidement le digicode standard, et oui les Y aussi avaient des digicodes..., et ils entrèrent rapidement une fois que la porte s’ouvrit.

- Y215 ! Y215 ! Que se passe-t-il ! Cria Y1.

A l’intérieur, Y202 était dans son fauteuil et il le serrait de toutes ses forces, la mine décomposée.
Y201 était devant son miroir à admirer sa barbe blanche, l’air de rien.
Y216 était devant l’écran de contrôle et tapait sur les touches avec frénésie.
Y215 était à côté de lui et répétait en boucle :

- J’ai essayé de rattraper les choses, j’ai essayé de rattraper les choses...

Y1 courut vers Y216 et lui demanda :

- Mais que se passe-t-il ?
- Quand je suis revenu au vaisseau, il n’était plus en mode furtif ! J’ai demandé aux autres ce qui était arrivé... Y201 a touché à la programmation... Il a tout déréglé cet idiot. Et maintenant, le compte à rebours d’autodestruction est lancé ! Et je n’arrive pas à l’arrêter !

Les sirènes des voitures de police se rapprochaient.

- Il faut arrêter le compte à rebours ! Hurla Y1
- Papa, il faut décoller ! Cria Julien
- Y215, essaye encore de stopper le processus d’autodestruction, je prends les commandes de pilotage, on décolle immédiatement ! Hurla Y216.

Les voitures de police entourèrent la maison et le vaisseau.

Y216 s’assit dans le fauteuil de pilotage. Le croiseur décolla, et en une seconde il était dans l’espace, à distance orbitale de la Terre. Mais, comble de malchance, il stoppa d’un coup quand les propulseurs s’arrêtèrent brutalement.

- Nous ne sommes pas assez loin ! Si le vaisseau explose ici, la Terre va exploser aussi ! Hurla Y215.

60 secondes avant explosion, 59, 58, 57,... Ordre d’évacuation immédiate..., 55, 54, 53 secondes avant explosion... Ordre d’évacuation immédiate...

Y201, qui restait d’un calme olympien, quitta son miroir maintenant que sa barbe blanche était correctement peignée.

Y216 sauta de son fauteuil de pilotage et se précipita sur le tableau de commandes, poussant Y215 de l’épaule sans ménagement.
Cela ne provoqua aucune réaction d’Y215 qui, lui, était comme pétrifié. Le malheureux, comprenez que ce n’est quand même pas évident d’exploser une seconde fois...

50, 49, 48 secondes avant explosion... Ordre d’évacuation immédiate...

Les policiers défoncèrent la porte de la maison. YL1, qui était toujours dans la chambre en communication avec le centre de contrôle, raccrocha précipitamment. Deux hommes en tenue de protection NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique et Chimique) se jetèrent sur elle et la plaquèrent au sol. En moins de temps qu’il ne fallut pour le dire, elle fut menottée face contre terre, un genou dans le dos.

40, 39, 38, secondes avant explosion... Ordre d’évacuation immédiate...

Y216 devenait fou, tant il tentait l’impossible pour arrêter ce foutu compte à rebours.

Dans la maison, les policiers relevèrent YL1 en la tenant fermement :

- Vous êtes en état d’arrestation pour tentative d’attentat et menace pour la sûreté du pays !

YL1, choquée par tant de violence, ne prononça pas le moindre mot. Elle fut embarquée manu militari dans une voiture de police qui démarra en trombe.

Dans la foule, une clameur pouvait se faire entendre :
« On se doutait que c’étaient des gens bizarres..., le soir du Réveillon de Noël on avait même cru voir une lueur au-dessus de leur cheminée..., ils préparaient sûrement quelque chose..., encore des terroristes..., on n’est tranquille nulle part..., il faut fermer les frontières..., ils sont sûrement en lien avec les migrants..., tous des intégristes... ».

20, 19, 18 secondes avant explosion... Ordre d’évacuation immédiate...

Y201 marchait lentement vers le tableau de commandes.

- Y201 qu’as-tu fait ?! Lui lança Y216 dans un cri de désespoir.

Il regardait, en souriant béatement, Y216 s’échiner à trouver une solution pour stopper le compte à rebours.

15, 14, 13 secondes avant explosion... Ordre d’évacuation immédiate...

Y216 se retourna vers Y215 :

- Il est trop tard..., tout va exploser...

Y1 serra son fils contre lui en lui mettant la main sur les yeux.

10, 9, 8 secondes avant explosion...Ordre d’évacuation immédiate...

Y201 se pencha sur le tableau de commandes et dit calmement :

- C’est vous les idiots !
- Quoi ??? Répondit en hurlant Y215, qui se réveilla soudainement de sa torpeur.

Thèmes

Image de Nouvelles
26

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
moi aussi je m'y perds dans ces noms qui n'en sont pas...alors je remonte quelques lignes plus haut pour bien comprendre . YL...sexe féminin en apparence... mais qu'une prononciation rapide rend masculin!
Vraiment compliqué. Qui est qui ? La suite !! (et aidons la pauvre YL qui semble elle-même perdue !)

·
Image de JPM
JPM · il y a
Young Lady
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
ah...
·
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Pfffffff !!!!!
Semaine après semaine, tu me frustres brutalement.
Et le pire, c'est que j'en redemande.

·
Image de JPM
JPM · il y a
Oh non... Ce n'était pas mon intention...
;-)

·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Oups suis en retard ! Ah non, encore 4 secondes... Y faut te suivre !
·
Image de JPM
JPM · il y a
Il faut "les" suivre ces zozos de l'espace ...
·
Image de Christophe66
Christophe66 · il y a
trop de Y tue le Y .
·
Image de Anna Hoser
Anna Hoser · il y a
Chouette petite famille malgré un mariage arrangé, cela dit nous sommes tout de même mal barré si nous ne pouvons compter que sur les Y pour sauver le monde !
·
Image de JPM
JPM · il y a
Mal barrés oui ...
·
Image de JRS
JRS · il y a
Pour l efficacité conjugale , hehehe
·
Image de JPM
JPM · il y a
Mouais...
·
Image de JRS
JRS · il y a
Ouhlala les branqYgnols !!! Vive YL car je me perds un peu dans tous les autres Nos Y ...il faudrait qu elle trouve une tribu Z pour se reproduire une nouvelle fois ...
·
Image de JPM
JPM · il y a
Tu es pour la polygamie ?
·
Image de GilProg
GilProg · il y a
Cette bande de bras cassés est censée sauver la Terre ? Salut à tous, il ne me reste plus que 8 secondes à vivre... à moins que...
·
Image de JPM
JPM · il y a
Ce ne soit que 4 secondes en fait !
·
Image de GilProg
GilProg · il y a
Pour Bruce Willis, 4 secondes, c'est suffisant... et j'suis large ;-)
·
Image de JPM
JPM · il y a
Bruce wYllYs
·
Image de GilProg
GilProg · il y a
ouY, c'est un chYc tYpe pour un humaYn
·
Image de MissFree
MissFree · il y a
tu vas finir par nous faire mourir de peur! Il va falloir patienter jusqu'au prochain épisode...
·
Image de JPM
JPM · il y a
Quoi ????
De peur ????

·
Image de Pradoline
Pradoline · il y a
C'est tellement bien raconté que je suis arrivée à la fin sans m'en rendre compte, et que je reste sur ma faim, évidemment... Je m'inquiète pour YL1... Nous sommes à 8 secondes avant la fin, le grand BOUM aura t-il lieu ? En tous les cas, un très bon moment de lecture... Faudra penser à en faire un livre... Bravo !
·
Image de JPM
JPM · il y a
Merci Prado
Tu m'encourages ...

·