Le mangeur de grenouilles.

il y a
1 min
50
lectures
2

Peintre du dimanche, scribouillard de petits textes 1,2 maxi 4 pages, drôle en société, ai beaucoup aimé R.Lamoureux puis le grand Coluche, aime la lecture SF, Thriller ainsi que des plus anciens  [+]

Un personnage dont, l'étrange don, réel phénomène, semble inouï, car depuis
plusieurs jours déjà, place de la Nation il fait parler de lui.
Nouveau, peut-être un jeu stupide, mais à nos yeux surpris, malgré les obstacles,
dans tout Paris ou il passe, les gens viennent, accourent au spectacle.
Et, pour que l'on soit de sa bonne foi convaincue, notre brave homme se fait
inspecter par les passants, hommes, femmes et enfants.
C'est un vrai délice que de voir son exercice, sous l'oeil de nous les badauds,
d'abord avalant quelque trois ou quatre litres d'eaux, sans nul intervalle.
Et tout ce liquide emplissant son estomac comme une outre bien rempli,
demeure à dessein dans celui-ci comme une mare ou un petit bassin.
Alors, ne lui reste plus qu'à y jeter, cinq ou six grenouilles, qui en descendant,
gigotantes et gluantes mais que de se voir dans leur élément, en sont heureuses,
ainsi que notre bateleur, et dans sa panse creuse semble sans souci.
Mais bientôt le tour se termine et l'eau, ainsi que nos amies s'acheminent vers un
gai retour, les voici, vivantes toujours en ressortant par la même porte.
C'est un tour épatant n'est-ce pas?
Pourtant avec mes yeux d'enfant dans les années 60 je reste encore aujourd'hui,
étonné et heureux d'avoir vu en son temps un personnage comme cet homme,
qui comme un pèlerin, portant l'escarcelle et son seau d'eau pour amuser les
foules dans des villes si espacées que Paris ou Marseille.
Et l'on trouvera même de nos jours, sans nul embarras des tas de personnes,
manger la grenouille, plutôt les cuisses sans être au coin d'une rue.
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 16 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
De quoi rester coi ;-)
J'ai aimé le rythme avec ces assonances et ses vers, et l'histoire à peine coayable !

Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Merci de m'avoir lu Praxitèle. oui, incroyable hein ? mais C du vécu.
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Oh ton texte est un spectacle ambulant. .. Un art de la rue... Un amusement d'un autre temps qui décrit un personnage presque irréel. .. Un avaleur de grenouille. .. bbbbbbbrrrrrrrrr.
Merci à toi
Sylvie

Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Histoire réelle, j'ai connu ça et en plus j'y étais.
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Oui Alain. .. Je sais cela... Une drôle d'histoire
Oh et puis. ..Bonjour parce que c'est le matin

Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Oui, pardon et grand bonjour Sylvie, bonne journée
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Oui Alain et le vent souffle de la douceur. Tu sens cela ?
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Oui
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
En réalité, le vent n'est pas tout seul. Quelqu'un l'accompagne.
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Oui je sais et je sens celui-ci (le vent et ses odeurs)
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Odeurs ?
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
plutôt parfums.
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Oui... Oh ce matin en sortant de chez moi, j'ai vu une petite violette dans l'herbe. Toute petite. . . De loin et sans la toucher je te l'offre virtuellement. . Tiens...
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Effluves di vent
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Pas seulement. ..
Image de Alain Derenne
Alain Derenne · il y a
Merci pour celle-ci

Vous aimerez aussi !