4
min

L'aventure d'étoile, le petit, tout petit éléphant

Image de Joël Obrecht

Joël Obrecht

602 lectures

99

Qualifié

Étoile, le tout dernier fils du dieu des éléphants Ganesh, s'ennuyait dans les nuages, le pays des dieux.

Pour tromper son ennui, il inventait des farces, d'abord petites, puis de plus en plus osées. Il adorait dessiner des grimaces sur les nuages du palais. Il s'amusait à faire des nœuds avec les trompes de ses frères et sœurs pendant la sieste. Il cachait même des souris et des araignées dans les rouleaux de papier toilette !

Jusqu'au jour où il fit exploser le gâteau d'anniversaire de Ganesh pendant que celui-ci soufflait ses bougies. Étoile rit aux éclats de voir son père avec une barbe de crème et une toute petite cerise sur la tête !

Celui-ci, très fâché, le convoqua, et lui demanda pourquoi il faisait cela : « La vie n'est-elle pas belle et douce dans le palais des nuages ? », lui disait-il. Étoile lui expliqua qu'il s'ennuyait à en mourir et que s'il ne pouvait pas faire des farces ici, il préférerait vivre sur terre, et ne plus être un dieu-éléphant.

Ganesh décida de lui exaucer son vœu, et l'expulsa du monde des dieux. Alors Étoile s'endormit et quand il se réveilla, son vœu était exaucé, il était sur terre.

Sauf qu'il était dans un poulailler, au beau milieu de la mangeoire, avec des poules qui lui picoraient le ventre. Il voulut barrir comme il en avait l'habitude pour les chasser, mais de sa trompe ne sortit qu'un tout petit pouêt !

Ganesh lui avait joué à son tour une farce en le rendant minuscule, à peine la taille d'un petit petit poulet.

Qu'à cela ne tienne ! Un monde nouveau l'attendait, et Étoile allait l'explorer maintenant tout de suite. Il sortit sa trompe puis sa tête du poulailler. Pour se retrouver nez à nez avec un chien tout baveux qui aboya en le voyant. Sans doute qu'il n'avait jamais vu une poule avec une trompe et de grandes oreilles. Effrayé, Étoile courut se mettre à l'abri sous une poule en train de couver.

Ouf ! Étoile était hors de danger. Cette mésaventure lui avait fait perdre son entrain, et il était un peu triste à présent, le palais des nuages et sa famille lui manquaient. Il se demandait ce qu'il allait devenir, maintenant qu'il était si petit.

Ganesh, en plus de le rendre tout petit, l'avait envoyé dans la maison du célèbre inventeur Camilo da Vinci. Celui-ci arrivait justement, intrigué par tout ce raffut, avec son panier à œufs. Quelle ne fut pas sa surprise quand il entra dans le poulailler et y découvrit une poule en train de couver un petit éléphant !

Mais il en fallait plus pour abasourdir l'inventeur. Il se souvint de son élixir de transmutation qu'il avait jeté sur le compost en croyant qu'il ne fonctionnait pas. Une poule avait dû en boire, sûrement. L'inventeur adopta aussitôt le tout petit éléphant, et s'en occupa avec beaucoup d'attention.

Étoile était content. Il pouvait se promener librement dans la grande propriété de l'inventeur, aller jouer dans le grand jardin et le chien devint un bon copain. Cependant, il n'avait pas le droit d'aller dans les pièces où l'inventeur travaillait ni celles où il stockait ses inventions : « c'est bien trop dangereux pour un petit éléphant comme toi », lui avait dit Camilo.

Le temps passa et Étoile vécut beaucoup d'années heureuses à croquer des concombres et des salades, à dormir au coin du feu et à arroser Camilo quand celui-ci prenait son bain.

Mais bientôt Étoile à nouveau se lassa. C'est qu'il ne sortait jamais ! Toujours, il faisait les mêmes activités. Et il n'avait jamais le droit d'entrer dans le laboratoire de Camilo !

Un beau jour que celui-ci lisait en prenant son bain, Étoile se faufila par la porte du laboratoire par mégarde laissée ouverte. À l'intérieur, il découvrit une salle remplie d'objets extravagants. Par exemple, à sa droite, un train miniature qui construisait son propre petit chemin de fer.

Mais dans un coin, à sa gauche, une chose brillante attira son regard. Cela ressemblait à un crayon, dont la mine avait l'air d'avoir toutes les couleurs en même temps. Sur le mode d'emploi, si Étoile avait su lire, il aurait pu déchiffrer « Crayon à inventions ».

Étoile, qui adorait dessiner, s'en saisit aussitôt et dessina une poule. Et dès le dessin terminé, pouf, une vraie poule apparut devant Étoile et se mit à caqueter de-ci de-là ! Étoile comprit alors que ce crayon était très particulier et se mit à dessiner à qui mieux mieux : une autre poule, un coq, une barrière devant le petit train constructeur (qui posa des rails à côté et continua comme si de rien n'était), une montagne devant le petit train (qui posa des rails dessus et continua comme si de rien n'était), une falaise devant le train, qui posa des rails dessus et se mit à rouler au plafond comme si de rien n'était ! Étoile était aux anges et trompetait de joie !

En entendant tout ce remue-ménage, Camilo sortit de son bain pour voir ce qui se passait dans son laboratoire.

En voyant la porte du laboratoire s'ouvrir, Étoile dessina vite un panier à œufs pour se cacher dedans. Mais ses oreilles dépassaient et Camilo comprit vite qui se cachait derrière ce remue-ménage. Camilo fut alors très fâché, car il avait fait promettre au tout petit éléphant de ne jamais, jamais, entrer dans son laboratoire. Face à l'inventeur tout rouge de colère, Étoile eut envie de se faire petit, tout petit au fond d'un trou ! Bonne idée pensa-t-il, et avec le crayon à inventions, il dessina un trou... dans lequel il tomba et tomba et tomba...

Étoile se réveilla sous l'arrière-train d'un manchot plutôt indigné. Celui-ci le chassa, et le pauvre petit éléphant se mit bientôt à trembler de froid. Heureusement, il avait gardé le crayon à inventions ! Il décida alors de rentrer chez Camilo pour s'excuser, et dessina un tout petit avion, et monta dedans.

Celui-ci s'envola, mais le petit petit éléphant était tellement loin de son objectif qu'il l'oublia aussitôt.

Et depuis ce jour, on peut voir des fois dans le ciel, si l'on fait bien attention, un petit, tout petit avion, qui passe en faisant des pouet pouet retentissants et des grondements.

C'est Étoile le tout petit éléphant, équipé d'un porte-voix, qui s'amuse à faire peur aux nuages. Et les pauvres, à chaque fois c'est pareil, ils font pipi dans leur culotte.

PRIX

Image de Automne 19
99

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
voilà un magnifique conte pour enfant, très bien écrit et construit, très joli, drôle, fluide et inventif. Un vrai coup de cœur pour cette tendre histoire à laquelle j'accorde toutes mes voix.
·
Image de Gécé
Gécé · il y a
Trop mignon cet éléphant et le conte avec.
·
Image de Aicha Mahieddine
Aicha Mahieddine · il y a
Magnifique conte qui mérite mon vote maxi, bravo !
·
Image de Moniroje
Moniroje · il y a
Le coup de l'araignée dans le tube de papier-toilettes, ça, je vais l'essayer pour mon tit-fils !!! J'aimerais bien essayer aussi ce que vous avez fumé, hi hi...
·
Image de Mireille.bosq
Mireille.bosq · il y a
Nous avons tous adoré les éléphants depuis Jumbo! Ce petit frère du prodige nous ramène une bouffée d'enfance. Joli conte à lire aux petits au coucher (et à faire fondre de tendresse les ex enfants) . Vous êtes sur la route du succès. +5
·
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Quelle bouffée de fraîcheur ! Votre étoile nous reprécipite dans l'enfance. Merveilleux !
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Votre conte est absolument délicieux ! J'aime beaucoup ce récit !
·
Image de Parfumsdemots Marie-Solange
Parfumsdemots Marie-Solange · il y a
C’est très sympa ,très frais et complètement magique!
Mes voix .
Je vous invite dans mon univers (imaginaire )et vous invite à lire mon poème les Roussalki ,belle soirée
Ms

·
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
Malgré mon âge un tantinet avancé, j'ai beaucoup aimé ce joli conte. Mes voix !
·
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Mon soutien à ce joli conte !
Je m'abonne et vous invite sur ma page, merci !

·

Vous aimerez aussi !

Du même thème