La voiture électrique

il y a
2 min
52
lectures
3

Auteur de 5 romans au déroulement surprenant dont 4 publiés aux éditions du Net . Les 3 premiers livres content l’extraordinaire saga d’une jeune femme qui résout d'étranges énigmes. Dans le ... [+]

Ma femme et moi on avait décidé d'acheter une voiture électrique. Pour habituer ma femme au fait que ce genre de voiture est silencieux, je lui avais proposé de prendre place au volant de sa voiture essence et de la pousser jusque dans le centre de notre commune, c’est-à dire, à un bon kilomètre de notre domicile.

Tandis que je poussais, je l'entendais qui marmonnait en postillonnant, alors j'ai arrêté de pousser. Ça tombait bien parce que je commençais à être épuisé. J'ai ouvert la porte côté chauffeur pour lui demander ce qu'elle racontait. Elle m'a répondu qu'elle imitait le bruit du moteur. Je lui ai rappelé qu'elle était censée conduire une voiture électrique, donc silencieuse. Un peu plus loin, je lui ai suggéré de me pousser à son tour pour avoir moi aussi la sensation de conduire une voiture électrique. Elle a accepté et nous avons échangé nos places.

Au même moment, une femme qui nous avait vus est sortie de chez elle pour venir m'engueuler. Elle m'a insulté parce qu’elle estimait que c'était une honte de laisser une femme pousser tandis que l’homme était au volant. J'ai eu beau lui expliquer qu'on jouait à la voiture électrique, elle ne m'a pas cru. Nous avons poursuivi notre route, ma femme qui poussait, et moi, au volant.

Heureusement pour ma femme, nous sommes arrivés aux abords d’une longue pente qui accusait un bon pourcentage. Je lui ai crié de vite monter côté passager avant d’amorcer la descente. Et nous voilà partis à conduire notre voiture électrique comme si nous partions en vacances. Ma femme admirait le paysage pendant que j’ouvrais la vitre pour mieux respirer tellement nous avions eu chaud et transpiré après tous ces efforts. Décidément, les voitures électriques sont comme les convecteurs électriques, ça donne toujours trop chaud.

Malheureusement, arrivée tout en bas de la pente, notre voiture a fini par immobiliser sans raison. J'ai commencé à râler. Ma femme m'a demandé pourquoi la voiture n'avançait plus. Je lui ai dit que je n'avais peut-être pas assez rechargé les batteries. Elle m'a reproché de toujours tout oublier. Je lui ai dit que la voiture électrique n'était peut-être pas une si bonne idée. Alors elle m'a reproché d'avoir choisi ce modèle. Bref, on s'est engueulé.

Heureusement, le garagiste du coin qui passait par là au volant de sa grosse dépanneuse s'est arrêté. Il m'a demandé ce qui se passait. Je lui ai expliqué que notre voiture électrique était tombée en panne. Remarquant le pot d'échappement, il a commencé à ricaner. Il est monté au volant et il a tourné la clé de contact. La voiture a fait le bruit d'une voiture essence. Alors ma femme m'a encore engueulé en me disant : « tu vois, je m'en doutais, tu t’es encore fait avoir. »...
3

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Bonne idée cette simulation tout à fait amusante :-)