La moustache (d'après Maupassant)

il y a
1 min
13
lectures
2

Charles Dubruel grand-père, passionné de littérature et particulièrement de Maupassant  [+]

LA MOUSTACHE

Lundi 30 juillet 1883,
Château de Grand-Croix.

Ma chère Elvire,
Le mauvais temps nous empêchant de sortir,
Ou bien nous regardons tomber la pluie
Ou bien nous jouons la comédie.
Ô ma chère, qu’elles sont bêtes
Ces pièces de salon actuelles
Où depuis des années on répète
Les mêmes plaisanteries
Forcées, lourdes, si peu naturelles,
Sans finesse et sans esprit.

Notre brave cuisinier,
Jean Tourette,
Fit un jour un parfait douanier !
Hier, j’ai déguisé mon mari en soubrette !
Pour tenir ce rôle,
Il a dû raser sa moustache.
Je ne trouve pas du tout cela drôle.
Je ne le reconnais ni le jour ni la nuit !
Mon dieu, qu’il me déplait ainsi !
S’il ne la laisse pas repousser,
Je vais m’en débarrasser.

Sans moustache, un homme
N’est plus un homme.
Une lèvre dont le poil est rasé
Ôte le poivre qu’ont les vrais baisers.
La moustache chatouille la bouche
Juste avant qu’elle la touche
Et fait passer alors
Un frisson charmant dans tout notre corps.
Sans moustache, les baisers perdent leur goût
Et même beaucoup !
La lèvre sans moustache est nue
Comme un corps sans vêtements.
Et que d’aspects différents
Elles ont, les moustaches :
Fines aux pointes relevées vers le haut, drues,
Frisées, blondes, rousses...Je rabâche !
Mais j’affirme : vive la moustache !

Sur ce, je t’embrasse, ma chérie,

Jeanne Boudry.
2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Je ne vais quand même pas la faire repousser suite à cette lecture ! (bien agréable au demeurant) ;-§
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
ça, c'est une affaire de goût !
Image de Duje
Duje · il y a
D'accord Guy, j'en ai une !

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

La scène

Sophie Dolleans

La date du 15 février 2016 est cerclée de rouge sur le calendrier de la cuisine. Marguerite Moulinet de Brétignac ouvre les yeux sur ce jour attendu. Il est à peine 7 heures, elle devine quelques... [+]