2
min

La guerre d'Enkydias / Partie 3

Image de Éléa . G

Éléa . G

2 lectures

2

-MOI.....PRINCESSE ?!!!

Nour hochat grosse tête.

-Attends.....c'est pas une blague ?!!! Demandais-je soudain térifié à l'idée de devoir diriger un jour un royaume.

-Non ce n'est pas une blague....Allez viens il faut partir nous sommes en danger ici .

-D'accord j'arrive ,je vais chercher mon vélo.

-Non ! Monte sur mon dos on ira plus vite.

- Euhhh....ok.

Je ne suis pas du tout rassurée à l'idée de monter sur le dos d'un dragon.... et si je tombais?

-Agrippe toi bien sur mon dos .

J' exécutais l'ordre .Il s s'envola .Je voyais le paysage défiler en dessous : les immeubles, les maisons ,les parcs..... puis il prit la direction de la mer. Cela devait faire au moins une heure que nous survolions la mer et je ne sais pas du tout ou Nour voulait aller , puis j'aperçois quelque chose dans le ciel........qu'est-ce que c'est ? Nour prend de l'altitude . Là je vois que quelque chose dans le ciel....... Un trou?!!!

Je n'ai pas le temps d'interroger Nour qu'il passe déjà à travers ce trou. Et là quelques secondes après je ne me retrouve pas à survoler la mer mais une immense forêt .

-C'était quoi ce truc !!!? Demandai-je encore stupéfaite par ce que je venais de voir .

-C'est une faille spatio-temporelle.....elle mène vers l'autre monde :Enkidyas .

-Il n'y en a qu'une sur terre?

- Tu poses beaucoup de questions d'habitude ? Demanda Nour fatigué par mes questions.

-C'est comme ça qu'on apprend .

Il poussa un soupir .

-Non, Marta ,il doit y en avoir une centaines mais elles sont protégés par des sortilèges et donc invisible aux yeux des humains.

-Ahhh....

Nous survolions à présent une petite clairière . Nour se posa s'assit puis commença :

- Bien...commençons par le commencement. Depuis des siècles Enkidyas vit en paix, tes parents dirigaient très bien ce royaume, à l'époque il étaient jeunes et engagaient dans la légion de nouveaux soldats.Gorn etait l'un des meilleur avec tes parents . Mais voilà il ne supportait pas d'être commandé par quelqu'un d'autre ,il a essayé d'assassiner tes parents pour avoir le trône . Lily et Arthur l'ont donc banni vers les plaines du Thals , ce sont des plaines sont entourés de montagnes quasi infranchissable, expliqua -t-il sous mon regard interogateur ,mais voilà qu'un jour il a quand même réussi à sortir, tu avais 2 ans. Il se réfugier dans l'Ouest d'Enkidyas pour lever une armée puis un jour il a attaqué c'était le jour de l'anniversaire de tes 3 ans .Pour te protéger tes parents t'ont envoyé dans l'autre monde, et Gorn les à capturés ,les troupes de tes parents ont quand même réussi à les repousser dans l'Ouest mais ils n'ont pas réussi à libérer Arthur et Lily, nous avons du attendre 10 ans pour venir te récupérer dans l'autre monde pour que tu nous aides.

-Pourquoi vous avez dû attendre 10 ans ?

-Car les portails vers l'autre monde ne s'ouvre que tous les 10 ans , tes parents ont de la chance car ils voulaient te mettre à l'abri de Gorn.

-Pourquoi les dragons ne peuvent pas tout simplement cracher du feu sur lui ?

-Je suis le dernier de mon espèce....

-Oh désolée .

-Ce n'est pas grave j'ai l'habitude.....Bien repose-toi maintenant la nuit tombe il te faut des forces pour demain.

-D'accord.

Je m'endormais donc en pensant à tout ça : mes parents, les dragons ,les gens transformés en pierre...Est-ce que je les reverrai un jour?
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Éléa . G
Éléa . G · il y a
Si vous n'avez rien compris ,comme dit le titre c'est la partie 3 ;il y a donc la partie 1 et 2..... j'espere que cette partie vous plaira et vous pouvez aussi la retrouver sur mon blog:
2mindelecture.canalblog.com

Vous aimerez aussi !

Du même thème

NOUVELLES

C’est un pâle rayon de lune de décembre qui, en se glissant entre les rideaux, vient taquiner le visage d’Alice. Elle ouvre d’abord des yeux étonnés : cette chambre n’est pas la ...

Du même thème

NOUVELLES

Par delà la fenêtre du salon s'étendait le jardin et son cerisier cinquantenaire. Un jardin blanchi par la première neige que Martin fixait depuis son lit. Depuis quelques semaines déjà il ne ...