La folie

il y a
1 min
53
lectures
7

Aventurière des temps modernes, professeur de Mathématiques, mère de douze enfants, je les ai scolarisés à domicile jusqu'en terminale. Ils se sont éparpillés, certains sont mariés, et ont ... [+]

La folie aimait les pauvres âmes faibles et les esprits fragiles.
On la voyait parfois le soir
Dans les rues, près des bars et des lieux de débauche où s'assemblent les solitaires, échevelée, tantôt dansant, plus souvent sautillant sur la pointe des pieds, tantôt se traînant, lentement, abattue, pâle, la bouche inerte. Elle guettait et soudain bondissait, tournoyait, étourdissait, et dans la bouche entrouverte par la surprise, pénétrait dans sa proie. Près des hôpitaux psychiatriques, elle rôdait, inquiétante, vêtue d'un long tablier de coton blanc. Affublée d'une barbe, elle imposait le respect. Bien des gens effrayés la trouvaient repoussante.
La mort lui parla en ces termes : « Dans mon domaine, j'agis souvent en petit artisan, choisissant ma victime, et la détruisant peu à peu, avant l'exécution. J'agis aussi dans le même temps avec des procédés bien plus rentables :
Les grands fléaux permettent de tuer en grande quantité, des gens de tous les âges : Guerres, épidémies, tremblements de terre, sécheresse, inondations et famine.
Toi, tu restes toujours aux vieilles méthodes. Que de temps pour faire un fou !
- Merci, la mort, tu ouvres mon esprit
Et la folie changea de forme. Elle devint vapeur et se mêla à l'air « Il suffit qu'un homme me respire pour qu'il perde raison ! » Elle se multiplia Enfin prête, elle chantonna : "Et maintenant, où me répandre ?
Pénétrons d'abord dans ceux qui décident : les présidents, les députés, les sénateurs, les technocrates, les médecins, les militaires. Les enseignants ? Attendons, Quelques-uns seulement. Les enfants ne méritent pas d'être instruits par des fous !" La folie avait son éthique, elle !

Et puis, soudain, elle disparut Plus besoin d'elle et de ses choix. Sa volonté est inutile, le mal se répand de lui-même. Comment ? On l'ignore. Tant pis. Après tout relever un défi a son charme, il nous faudra apprendre à vivre et à survivre dans un monde de fous.
7

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Comme un voile de fantastique derrière cette folie mutante.
Et avant que le portail ne se referme (J-2) sur la Finale, je t'invite chaleureusement à venir REtrouver le jardin des ombellifères 🥕🥕🥕 Les combattantes de l'ombre (M. Iraje)

Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
La folie a longtemps été ma hantise de jeune adulte Et puis, il parait que l'on ne s'en rend pas compte. Alors...
Et puis, petit à petit, elle s'est installée partout. ... mais évidemment, pas chez moi...
En pendant de votre texte: https://www.youtube.com/watch?v=kOqyKXYJjPw
et aussi, repris par Claude NOUGARO... https://www.youtube.com/watch?v=sfBFlLsDRcg

Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
La folie gagne du terrain aidée par les virus, entre autre....:).
Image de JAC B
JAC B · il y a
La folie et la mort se partagent la fin, presque une fable avec un brin d'humour, original, bien écrit. Je like.