La créature

il y a
4 min
7
lectures
1

Pour moi l'écriture et la lecture c'est comme respirer je ne peux pas m'en passer. Ça me permet de rêver de m'évader, je suis propulsée dans d'autres mondes. Aujourd'hui j'aimerais faire  [+]

-"Mesdames messieurs nous interrompons notre programme de rediffusion du match de football pour une information très importante: je laisse la parole au professeur Vandeur...."
- Quoi !? C'est pas vrai je l'attends depuis 10 jours cette rediffusion! 
Mon frère quitte le canapé, balance la télécommande de la télé sur la table basse et ouvre le réfrigérateur pour grignoter des fraises tagada. J'attrape la télécommande et monte le son. Le professeur Vandeur, femme d'une quarantaine d'année, prend le micro et commence :

-"Bonjour je suis le professeur Vandeur je suis scientifique et spécialiste dans les phénomènes anormaux, je tiens à témoigner de ce que j'ai vu cet après-midi..je partais à la boulangerie pour m'acheter un croissant,je passais donc par la forêt c'est toujours plus court, j'étais avec mon amie et là quelque chose a bondit des fougères et s'est plantée  devant mon amie. J'ai poussé un cri et fermé les yeux quelques minutes après quand j'ai réouvert les yeux mon amie, Camille, 32 ans, était statufiée......d'après nos analyses c'est du granit. Comment s'est arrivé?   je n'en ai aucune idée....., la seule chose que je sais, c'est que cette créature et dangereuse. Je vous conseille donc de rester chez vous.... "
Mon frère ayant repris la telecommande ,decida a ce moment precis d'eteindre la television!

-Mais qu'est-ce que tu fais? je voulais écouter!

-Bah tu sais bien que tout ce que le professeur Vandeur raconte sont des bêtises.

-C'est pas des bobards, moi je la crois.
 Furieuse je me lève du canapé ,vais dans ma chambre et claque la porte.Ce que mon frère pouvait m'énerver des fois, ok il avait 14 ans c'est l'âge ou on est stupide....mais quand même!
Le reste de l'après-midi je le passa à lire  des livres et ne  m'adressa pas à  mon frère .
-Oh Elia ? tu vas me faire la tête encore longtemps?
Pour lui répondre je tourna la page de mon livre il poussa un soupir .Le soir  ma mère arriva de son travail. J'avais  déjà préparé des pâtes pour le repas..... elle me fit un gros câlin et  on mit m'aide la table.Mon frère quant à  lui regardait des vidéos de youtubeur: qu'est-ce qu'il pouvait être stupide.... il n'arrêtait pas de s'esclaffer bêtement à chaque blague .Ma mère l'appella pour manger .Le seul mot que je lui adressa durant le repaz fut:
-Passe-moi le sel  Marc!
Ce qu'il fit puis, nous  débarrassâmes  tous les trois la table.
Nous habitons tous  les deux avec ma mère ,mon père lui est mort.Il était policier et ça faisait quelques mois qu'il travaillait sur une enquête concernant des enlèvements d'enfants. Lorsqu'il a trouvé la planque de ces personnes afin d'eviter qu'un enfant soit blessé (car il y avait des tirs dans tous les sens ), mon père a fait barrière et a été touché par plusieurs balles. Il est mort en héros quoi.

Lorsque l'heure du coucher arriva  je n'arrivais  pas vraiment à trouver le sommeil je n'arrêtais pas de penser à cette créature
Le lendemain ,mon frère ,comme tous les samedis matin , alla chercher des croissants à la boulangerie. A 9h il n'est toujours pas revenu, 10h pareil, maman commençait à  s'inquiéter ,moi je me disais simplement qu'il devait discuter avec la fille de la boulangère, je crois qu'il est amoureux d'elle. 11h il n'était  toujours pas revenu,  là je commençais  un peu à m'inquiéter je pris donc mon sac à dos et sortis de la maison. Je me dirigea à la boulangerie et fis  exactement le trajet de mon frère : il aimait bien passer par la forêt  .Soudain une idée me traversa l'esprit et si c'était la mystérieuse créature qui l'avait transformé en pierre ? Cette idée me fit frissonner. Je marcha encore et là j'aperçut  une silhouette un peu plus loin.....je me mis à courir... c'était mon frère! Je m'approcha de lui , il était   transformé en pierre.Vite j'attrapa mon  téléphone pour appeler ma mère non non.....c'était  une mauvaise idée, elle paniquerait et m'interdirait de sortir. Je laissa mon frère où il etait, et couru vers la bibliothèque quelques minutes après j'arriva devant l'imposant bâtiment.  
Vite j'entra et me dirigea vers la section fantastique , j'avais peut-être une idée de ce qu'était créature mais bon pas sûr j'avais pas interé à me louper sur ce coup là. Ça y est je trouva le bouquin...celui qui parle des Gorgones j'ouvris la première page et je me mis à lire.
" les gorgones sont des créatures fantastiques malfaisantes dont le regard a le pouvoir de pétrifier quiconque le croise, elles adorent relever des défis...."
Ok c'était peut-être ça?
Je feuillettai encore quelques pages .Ah voilà le passage qui m'intéressait:
" Comment tuer une gorgone: les Gorgones peuvent pétrifier quiconque les regarde ,la seule solution pour dépétrifier toutes les personnes qui ont croisé son regard est que la Gorgone se regarde dans un miroir, elle se transformera donc en pierre et tous les gens statufiés redeviendront normaux ."
Ok là j'etais sûr que ça devait être ça ,comment allais -je faire pour attirer une Gorgone?
Soudain j'eu une idée ,je quitta la bibliothèque ,repartis chez moi, au passage dis à ma mère que Marc allait très bien, elle sècha donc ses larmes et commenca à réfléchir à la punition qu'elle allait lui infliger .Moi j'attrapa deux trois objets que je fourra dans mon sac et repartis en direction de la forêt.Je me mis exactement là où était la Statue de mon frère ,j'attrapa le parlophone qui était dans mon sac et parla dedans :
- YOUHOU LA GORGONE JE SAIS QUE TU ES LÀ VIENS DONC VOIR SI TU PEUX ME BATTRE...
Vite je défis le foulard dans mes cheveux et l'attacha autour de mes yeux ,comme ça je ne voyais plus rien. J'entendis des bruits dans Les fougères et je lanca :
-Coucou Gorgone, alors est-ce que tu serais prête à relever mon défi?
Pour toute réponse j'entendis un grognement.
-Je pris ça comme un oui .Bien je t'explique les règles du jeu on commence la course ici et la ligne d'arrivée est là-bas, d'accord ?
Elle poussa un deuxième grognement. J'enlèva la moitié de mon bandeau.
-3... 2...1...
Et je me mis à courir, la Gorgone prit de la vitesse ,vite j'allais franchir la ligne d'arrivée et au dernier moment ,je fis comme si je m'étais tordu la cheville et elle franchit la ligne d'arrivée, là mon piège se déclencha elle était prise dans le filet .Elle était tellement obsédée par l'idée de gagner qu'elle n'avait même pas vu qu'elle était tombé dans mon piège.Là je lui dit :
-Tu veux que je te libère ?,elle poussa un grognement approbateur ,bien alors je veux que tu me regardes en plein dans les yeux .Surprise que je veuille me faire statufier elle poussa un petit grognement je sortis alos le miroir qui etait dans mon sac le tourna vers moi et dis:
À 3 j'enlève mon bandeau,1 2 3 .J'enlève mon bandeau et au même moment je tourna le miroir ,prise au dépourvu elle se statufia elle-même et mon frère Marc puis toutes les les victimes de la Gorgone se retransformèrent.
Contente je retourna chez moi avec mon frère, là il me dit :
Attends c'est vraiment toi qui m'a libéré et tuer la créature ?
-Ouaip ça vaut au moins 50 paquets de fraise tagada non ?
- Quoi je vais y laisser toutes mes économies ?!
-Mais non je blague Marc.
Devant son air soulagé j'éclata de rire.En fait j'avais tort ,j'adorai mon frère.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,