"L" comme livres

il y a
2 min
0
lecture
0
On se souvient sûrement des premiers jolis livres que l’on vous offre pour des fêtes comme Noël ou la première communion voire même son anniversaire ;,un très beau livre que l’on hésite même à consulter souvent,tellement c’est un émerveillement permanent.
On le regarde , on ne le touche pas !!
Cela a été le cas pour un livre d’art assez extraordinaire retraçant la peinture italienne du « quattrocento « offert par mon parrain , lors de ma communion solennelle ,en juin 1962 »
Un ouvrage avec de forme rectangulaire grand format très bien illustré par des reproductions de tableaux avec pour chacun d’entre eux ,un commentaire , et un historique sur le thème ou sur les effets de la création par tel l’artiste de la période .
C’était un très beau livre que j’ai rarement eu l’occasion de lire dans son intégralité ,mais je l’avais toujours sous la main à deux pas de mon bureau au cas où je voudrais le lire progressivement,à l’époque où j’étais encore à Paris  ;
Ces derniers temps,je l’ai également mis prés de mon nouveau bureau , dans mon appartement du Sud de la France.


J’en serai toujours reconnaissant à mon parrain,car ce livre qui a bien cinquante ans , aujourd’hui en 2020
Il est en excellent état. Il m’a même servi, me semble t-il,une année pour faire un exposé en cours d’ Histoire ou de Littérature dans les classes du secondaire.
C’était bien pratique ,à l’heure où Internet n’existait pas !!
Comme quoi , on a de la chance , presque sans le savoir et on en a bien profité

D’autres occasions m ’ont aussi permis d’avoir dans les mains des livres d’exception , dans la fameuse collection de «  la Pléiade » comme l’intégralité des œuvres de Ch. Baudelaire et les mémoires de l’Empereur Napoléon ,écrites à l'île de Sainte Hélène ..

Le premier a été un des mes premiers achats ,lors du versement de mon premier salaire et le suivant a été une sorte d’héritage d’un ouvrage de la Pléiade également issu de la bibliothèque d’un de mes parents proches .

De très beaux livres également qui sont encore dans ma bibliothèque personnelle depuis une quarantaine d’ années
Même certains livres scolaires ont été aussi des livres à conserver , comme ceux de littérature ou d’ Histoire de France
Ce sont toujours des documents précieux que l’on se doit de conserver d’une façon ou d’une autre ;
On ne jette pas des livres de cette qualité ,il faut bien en prendre soin ,tout au long de sa vie-

Ce sont des ouvrages uniques qui , le temps passant.,ont peu de chances de se retrouver dans les écoles , 20 ou 25 ans plus tard
Ces livres scolaires que l’on se devait justement couvrir d’un bon vieux papier bristol de couleur , en début de rentrée des classes pour ne pas les confondre avec les autres , comme l’Histoire avec les Maths ou la Géographie avec le livre d’Allemand ou d’Espagnol ,surtout en classe de troisième qui préparait , de notre temps ,le brevet appelé «  BEPC »

Il y aura toujours un certain amour des livres , à travers les années et les époques que ce soit pour son contenu ou le contenant
C’est un peu comme le vin !!
D’autres diront qu’importe le contenu pour vu qu’on ait l’ivresse !!
la comparaison s’arrête là ,mais il y a une idée commune
ce qui compte c’est ce que le contenu offre au lecteur ou au » taste-vin « 
l’essentiel est de rendre l’âme moins triste , comme disait Verlaine dans un de ses derniers poèmes

******************************










J
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !