JOUR 2

il y a
2 min
5
lectures
1
Oublie ce que j’ai dit sur le fait qu’on avait tous les mêmes journées. Celle d’aujourd’hui, pour moi, aura été insolite. Je bosse pour une grosse entreprise, très guindée, du lourd, du sérieux...Une audio est prévue à 9h00, elle va durer une bonne partie de la journée. Je me prépare, me connecte, m’annonce. J’entends mon amoureux qui participe également à cette « réu » et j’en profite pour lui faire une remarque sur sa voix sexy, pensant que nous étions entre collègues qui aiment blaguer, sans chefs, tranquillos quoi !! J’entends ma directrice générale qui s’annonce immédiatement après... gros blanc général... mon téléphone portable s’allume, c’est mon amoureux qui est forcément hilare. Dans la foulée, je crois que mon casque s’est trouvé aussi mal à l’aise que moi, et il décide de se déconnecter. Je peste et je dis des grossièretés en guise d’exutoire et m’agace.... Mon PC est passé en mode micro hautparleur, et tout le monde profite donc de toute cette douce poésie sans que je ne m’en rende compte. Mon tél portable s’allume, c’est mon chéri (oui il m’aime beaucoup) « on t’entend encore... tu pestes... »J’essaie de me souvenir de mes propos.... C’est mort, mon cerveau reptilien a pris le dessus : je ne peux plus penser...je suis mortifiée. La honte.
Mais le prix de la honte de la journée est décerné à un collègue, qui visiblement maitrise mal les outils informatiques, et qui oublie de couper son micro. Nous l’avons affublé du surnom de Lulu... et on a eu droit à un spectacle auditif hors du commun : nous avons pu constater qu’il souffle beaucoup quand le sujet l’intéresse peu, qu’il baille aussi beaucoup sur la digestion ; ah ? Tiens son portable à une sonnerie de klaxon...; et voilà maintenant qu’il décide de faire du rangement ; bling blang, les tiroirs qui coulissent ; mon portable qui s’allume : « c’est trop drôle » me glisse mon amoureux. Lulu enchaine par des rires sarcastiques voir diaboliques en réaction aux propos de l’intervenant ; Et là, summum, je n’osais même pas l’imaginer : il pète ! Une fois, deux fois....j’attrape mon portable, «chéri ? Dis-moi que tu entends ? » « oui, oui !! MDR » Il se lâche le type ! Avant pendant et même après être allé aux toilettes, il pète. On a bien tout suivi du début à la fin. Pas question d’en laisser une miette si j’ose dire. Il ne s’est d’ailleurs pas lavé les mains le sagouin ! Malgré les demandes de la direction, il n’a jamais pris la peine de vérifier son micro... Ben non, LUI il ne peut pas avoir fait ca...Cet épisode a duré une bonne heure, peut-être plus... je crois que tout l’auditoire vivait ces instants à essayer de deviner chaque bruit, plutôt que d’écouter l’intervenant. Mon amoureux et moi lancions des pronostics par WhatsApp interposé sur l’origine de chaque son. Je découvre qu’il est doué à ce jeu. Nous en sommes même arrivés à débattre sur le pet... pour lui, je cite « y’a pas de honte à pêter » jusque-là je suis d’accord, c’est juste l’endroit qui pose un problème, et l’auditoire par conséquent... je ne regarderais plus jamais ce collègue de la même façon désormais...Et puis je suis sure que le dernier bruit ce n’était pas un canard !
Respect Lulu ! tu as gagné je m’incline. T’es mon champion !

Gardons une part de mystère G.DELOMBRE
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !