J'ai mal à ma terre

il y a
5 min
55
lectures
14

De retour! Je suis toujours là! Vous pouvez aussi me retrouver sur ce lien: https://www.martine-marie.f  [+]

Je viens de finir le livre d’Aurélien Barreau : « Le plus grand défi de l'histoire de l'humanité ».

Et je me pose depuis ces questions :

- Peut-on encore sauver les meubles ?
- Serait-ce si grave si l’espèce humaine disparaissait ?
- N’est-on pas dans la situation du chien qui se mord la queue ?

Avant de tenter de répondre à ces questions, il me semble important que je vous situe Aurélien Barreau.

Qui est-il ?

C’est un astrophysicien du CNRS. Il a été lauréat de plusieurs prix scientifiques. Il est docteur en philosophie et très engagé en écologie (un pur et dur !). En astrophysique, il est ce qu’on appelle un « théoricien ».

Pour faire court, ce type tout maigrichon aux cheveux longs, qui me fait penser à un squelette coiffé d’une perruque, est une tête. Une vraie !

...Mais revenons à ce livre qui me fait écrire ce petit texte aujourd’hui.

A chaque page que je finissais, je me disais : "L’homme, l’animal le plus évolué de la création, est sans doute le plus idiot !"

Comment peut-on être aussi intelligent et aussi stupide en même temps ? L’humain est un paradoxe à lui seul !

Je vais sans attendre entrer dans le vif du sujet.Je vais d’abord évoquer le réchauffement climatique et ensuite la pollution. Même si, à mon sens, le réchauffement n’est pas le plus inquiétant.

La terre se réchauffe. C’est un fait indéniable. Est-ce nouveau ? Non ! Depuis que la terre existe, il y a toujours eu des périodes de réchauffement et de refroidissement.

La seule différence, c’est que le réchauffement ne s’étale pas, cette fois, sur des millions d’années ! Et alors ? Et alors, les espèces n’auront pas le temps de se modifier et donc de s’adapter.

Quelques chiffres qui concernent le réchauffement :

- Le permafrost fond et libère du méthane. Les experts pensent que la fonte des glaces libérera 800 000 tonnes de mercure. Qui iront où ? Dans les eaux potables !

- Selon les nations unies, en 2018, la sécheresse en Afghanistan a forcé plus de personnes à quitter leurs lieux de vie que les violences !

- Aujourd’hui, 17 pays sont en situation de sécheresse extrême et 27 autres, dont certains pays européens, en sécheresse élevée. Pas moins de 25% de la population mondiale devrait manquer d’eau dans un avenir proche.

- La température a dépassé les 51 degrés à l’ombre en Algérie en 2018. Pendant ce temps, au Koweït, on mesurait 54 degrés ! Avec de telles températures, le corps humain ne peut plus fonctionner normalement.

- Récemment, une sécheresse historique a touché la Namibie. Les vivants, humains et non humains, meurent massivement de soif !

L’eau devient l’or de la terre. Conséquence :Les populations migrent. En Europe, nous nous plaignons de recevoir trop de réfugiés. Mais plutôt que nous plaindre... Si pour une fois, nous nous préparions? Parce que nous n’en sommes qu’au début ! Les réfugiés climatiques vont arriver en masse. On prévoit pour les trente prochaines années 200 à500 millions de réfugiés.

La grande question est : Pour éviter guerres et conflits, que prévoyons-nous ?
Des ponts ?
Des camps ?

Pour le moment, la seule réponse est : « Qu’ils viennent, on les laissera crever dans un coin. »
C’est ça le plan de prévention ? Pour un peuple dit « évolué », c’est limite.

Autre question : Que faisons-nous pour que les différentes cultures puissent vivre ensemble ?

Rien ! Absolument rien !

On pourrait mettre en place des actions pourtant : L’apprentissage de la langue, de notre culture, de notre histoire. En matière d’éducation, il y a tout à faire, tout à penser pour que l’accueil, qui sera inévitable, se fasse sans trop de violence et que chacun puisse trouver sa place.

Mais voilà, prévoir, ce n’est pas franchement la qualité première de nos gouvernements ! Il suffit de voir comment a été gérée la crise du Covid. Pas de masques, pas de tests, alors qu’on savait depuis janvier ce qui allait arriver ! HALLUCINANT !Je vous conseille de lire à ce sujet le livre du Docteur Péronne.

Autre exemple de la nullité des gouvernements qui se sont succédé : Dans les banlieues, ils ont laissé monter l’extrémisme. Ils ont fermé les yeux aussi sur la délinquance. Aujourd’hui, les voyous prolifèrent comme des rats enragés. Résultat ? Nous avons des jungles. Des véritables zones de non-droit où la république se met à genoux.

Mais laissons ça de côté car ce n’est pas le sujet de ce texte. Revenons à la situation de notre bonne vieille terre-mère. Elle souffre ! Et sa maladie première n’est pas le réchauffement : C’est l’homme !

L’homme pollue, détruit et tue le vivant sur la terre comme dans les mers.Les humains me font penser à des cellules cancéreuses. Ils s’étendent partout sur le globe,laissant peu de place aux autres espèces.

Pourtant, ils ne représentent que 0.01% des créatures vivantes sur la planète. Mais ils sont responsables de 83% des pertes animales depuis les débuts de la civilisation !

Pourquoi à votre avis ? Eh bien parce que l’homme s’est étendu sur plus de 75% des terres émergées et que, par conséquent, les animaux n’ont plus de lieux pour vivre comme il le faudrait.

En 40 ans, plus de 400 millions d’oiseaux européens ont disparu. L’hécatombe n’est d’ailleurs pas visible que chez les volatiles, elle l’est chez toutes les espèces !

Nous polluons de mille manières. La production et l'utilisation d'énergie viennent incontestablement au tout premier rang. Ensuite, il y a l’agriculture et la surconsommation.

Alors bien sûr, on nous dit qu’il y a des choses à faire. Et on nous sert des soupes. On nous gave de mesurettes. Un exemple qui est, je trouve, très parlant : Il faut acheter des voitures électriques !

Pour que cette foutue bagnole roule, il faut du cobalt et du nickel car sa batterie au lithium en a besoin. Sauf que pour les extraire, on envoie des gosses ! 40.000 enfants sont aujourd’hui dans les mines. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est un problème.

Et puis, cette voiture, soi-disant écolo, fonctionne à l’électricité et, jusqu’à preuve du contraire, il faut en produire. On a donc besoin pour cela de centrales. Certains me diraient que le nucléaire reste l’énergie la moins polluante !...C’est vrai. Ils auraient complètement raison. Sauf que, pour le moment, la sécurité nucléaire reste fragile et qu’on ne sait pas recycler les déchets qui sont, eux, hyper polluants !

Si seulement le génie humain était au moins proportionnel à sa bêtise ! Nous aurions une chance de nous en sortir. Mais hélas, tout tend à prouver que la balance penche lourdement d’un seul côté !

L’Humanité sombre et, comme sur le Titanic, nous dansons ! La plupart se préoccupent plus de leurs week-ends et de leurs vacances que de l’avenir des générations futures.

Alors quoi faire ? Il faudrait une prise de conscience collective et individuelle et...des politiques couillus !

Et ça, ce n’est pas gagné !

Il ne faut pas oublier que c’est nous qui les mettons en place, ces politiques ! Et puis franchement, qui demain serait prêt à voter pour un candidat qui demanderait de changer radicalement ses habitudes de vie, qui parlerait de décroissance et de plan d’immigration ?

Moi-même, qui suis pourtant très sensible sur le sujet, je me demande si je pourrais voter pour un homme qui proposerait une telle marche-arrière ? Et je vais plus loin : Même si j’ai changé beaucoup de mes habitudes de vie, suis-je vraiment capable de changer radicalement ma façon de consommer ?

Voici quelques mesures simples que nous pourrions tous mettre en place : Plus de voitures polluantes, moins de viande à table,moins de poisson,moins de voyages en avion, acheter moins (habits, chaussures, etc.), faire pressions sur les élus locaux pour que les lumières soient éteintes la nuit, trier davantage les déchets, faire moins d’achats en grande surface et privilégier des produits locaux, cesser de mettre des climatiseurs partout, etc.

Sincèrement, je pense que croire qu’une prise de conscience pourrait se faire et que nous pourrions sauver le vivant est une utopie. Une utopie...

Nelson Mandela disait : Cela semble impossible jusqu’à ce qu’on le fasse ! Bon Ok... Mais la question de fond n’est pas réglée : L’Humain, responsable de ce désastre, mérite-t-il vraiment d’être sauvé ?

Je m’arrête là pour aujourd’hui, la terre vacille, j’ai peur de tomber.


Quelques infos en vrac :

- 1 kg de bœuf demande 10 000 litre d’eau.
- La durée de vie d’une bouteille plastique est de 1 000 ans
- Chaque année, 80.000kilomètrescarrés de forêt disparaissent
- 25.000 humains meurent chaque jour de la famine alors que nous jetons, chaque jour, 3,5 millions tonnes de nourriture.
- Le principal poumon de la Terre n'est pas la forêt amazonienne mais l'océan. Le phytoplancton présent dans l'eau produit plus de la moitié de l'oxygène que nous respirons.
- L’eau sale occasionne au niveau planétaire 5 millions de morts.
- Il ya 500 zones mortes dans les océans. L’oxygène est y trop rare pour que les organismes y survivent



What do you want to do ?

New mail


14
14

Un petit mot pour l'auteur ? 14 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
C'est terriblement vrai et on se sent bien impuissant...
Image de Martine-MARIE marie
Martine-MARIE marie · il y a
je trouve aussi
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
Que des vérités .
Image de Martine-MARIE marie
Martine-MARIE marie · il y a
Oui et il y en a d'autres
Image de Gisele
Gisele · il y a
Gisèle,le constat n'est pas très brillant ,hélas ,pour changer les habitudes il va en falloir du temps!!!!!!
Image de Martine-MARIE marie
Martine-MARIE marie · il y a
Oui il faudra du temps!
Image de Randolph
Randolph · il y a
Un texte dramatiquement juste. Commencer par changer soi-même (personne n'est parfait), puis "convaincre" par l'exemple...
Image de Martine-MARIE marie
Martine-MARIE marie · il y a
Oui commençons dans notre quotidien!
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Texte très réaliste ! Ce que je trouve hallucinant, c'est quand on vous demande une" grande" mobilité dans le travail, je trouve que l'on devrait plutôt demander une "petite" mobilité afin que les personnes puissent aller travailler en vélo ou en bus pas trop loin de chez elles. Ecologiquement, économiquement et pour le bien être de la famille ,ce serait déjà une très bonne action ! Toutes ces constructions qui poussent comme des champignons ! C'est moche pour notre nature ! Petite parenthèse , j'adore le squelette avec une perruque ;o) Bravo ! Je cueille un cœur !
Image de Martine-MARIE marie
Martine-MARIE marie · il y a
Pour changer, il y a encore beaucoup à faire... Croisons les doigts pour que ça se réveille!
Image de lucile latour
lucile latour · il y a
j'admire ce ressort d'ecroture qui semble chez vous une evidente abondance.
accepter de voir notre monde suivre sa vie et qu',il soit plus puissant et détrrminé que nous.
je vous invite syr la page en d'autres terres à bientôt.

Image de Martine-MARIE marie
Martine-MARIE marie · il y a
c'est gentil... mais l'écriture, pour moi, ressemble plus à un démon qu'à un coin d’évasion . Parfois, j'aimerais tout oublier...
Image de N'guessan K.
N'guessan K. · il y a
Quelle vision réaliste !
Moi je m'engage à me battre pour le mieux que je peux pour sauver la planète de sa destruction, enfin, pour ce qui est reste.
Vraiment je suis touché par ces révélations troublante de ce monde dans lequel nous vivons. Merci à vous , et vous avez mon soutien.
En passant je vous invite à découvrir mon œuvre poétique intitulé''origine''en compétition

Image de Martine-MARIE marie
Martine-MARIE marie · il y a
il paraît que tout est encore possible!...

Vous aimerez aussi !