Intrusion moldu

il y a
3 min
35
lectures
11
Qualifié
Image de Harry Potter 2017
Image de Fanfiction Harry Potter
Un matin, Harry se rendait au Ministère lorsque sa baguette magique se mit à clignoter. Il l'amena immédiatement à son oreille pour prendre la conversation :
- Oui ? fit-il d'une voix encore un peu endormie.
- Harry, répondit la voix d'Hermione tout aussi ensommeillée, hier soir j'ai eu des plaintes à propos de la cabine téléphonique rouge qui est à l'entrée des visiteurs dans le Ministère. Plusieurs sorcières m'ont dit que l'ascenseur était de plus en plus brusque et bruyant. J'avais donc peur qu'il attire l'attention des Moldus dans la rue et j'ai passé la nuit à chercher un sortilège pour sécuriser l'entrée ; je pense avoir élaboré un bon début.
Pendant qu'il l'écoutait, Harry entra dans les toilettes et plongea ses pieds dans l'eau froide. Il tira la chasse et le bruit du tourbillon emporta la voix d'Hermione une seconde.
- J'arrive au Ministère, articula-t-il en détachant bien chaque mot. Tu veux que je passe ?
- Oui, je t'attends, conclu-t-elle pour achever la conversation.
Le hall du Ministère était encore calme pour une heure aussi avancée de la matinée. Harry s'élança d'un pas assuré à travers le long couloir. Il salua sur son passage quelques sorciers, passa la fontaine sans y prêter grandement attention et tomba nez à nez avec Ron.
- Salut Harry, s'exclama ce dernier en relevant la tête.
- Com...
Ron ne lui laissa pas le temps de terminer sa phrase :
- Oh merde, ce n’est pas vrai ! Harry ne te retourne surtout pas...
Ron regardait, apeuré, par-dessus l'épaule d'Harry. Ce dernier pivota d'instinct sur lui-même. Il fronça les sourcils, sans comprendre ce qui mettait soudain Ron si mal à l'aise. Il remarqua un vieux couple qui semblait perdu s'avancer dans le hall. L'homme avait un appareil photo autour du cou et la femme contemplait l'endroit d'un œil admiratif. Tous deux semblaient chercher leur chemin.
- Qu'est-ce que des Moldus viennent fabriquer au Ministère de la magie ? s'intrigua Harry.
- Ce n’est pas n'importe qui Harry, s'enflamma Ron. Ce sont les parents d'Hermione !
Harry écarquilla les yeux.
- Tu es sûr ?
- Absolument, lui affirma son meilleur ami. Je ne comprends pas, les Moldus ne peuvent pas entrer au sein du Ministère.
Il devait y avoir une faille dans le système de sécurité. Ou peut-être qu'un des sortilèges avait été retiré... Harry fit le lien avec la discussion qu'il avait entretenue avec Hermione quelques minutes plus tôt.
- Ils ont dû arriver par l'entrée des visiteurs, devina Harry avec une lueur dans les yeux.
- Qu'est-ce que tu racontes ? s’étonna le rouquin. Il y a un sortilège autour de la cabine pour les Moldus, tu le sais bien : à chaque fois qu'un Moldu s'approche trop près de la cabine, il se souvient qu'il a oublié un rendez-vous important et s'en va. Exactement le même sortilège dont le campement de la coupe du monde de Quidditch bénéficiait.
Harry connaissait bien ce sortilège car c'était lui qui était chargé de l'effectuer lors des deux dernières coupes du monde de Quidditch.
- Il faut prévenir Hermione, s'empressa Ron en entraînant Harry par le bras.
- Hors de question, répliqua le brun, ils ne se rappellent plus d'elle depuis qu'elle a fait le choix de leur infliger un Oubliette. Ce choix est déjà assez dur venant d’elle, autant la tenir écartée d'eux.
Les deux Aurors s'approchèrent doucement des deux individus étrangers du lieu.
- Bonjour, commença l'homme, nous cherchions à téléphoner et nous avons atterri ici. Pouvez-vous nous dire où nous sommes ?
Harry ne put s'empêcher de remarquer l'air de famille qui régnait entre Hermione et eux. La femme avait la chevelure de sa fille.
- Bonjour, dit poliment Harry. Veuillez prendre ma main ou mon bras, je vais vous conduire auprès d'un téléphone.
La mère d'Hermione hésita, étonnée par cette invitation.
- N'ayez pas peur, la rassura Harry, je ne vais pas vous embarquer à l'autre bout de la planète.
Ron esquissa un léger sourire.
- Pas trop loin quand même Harry, ou elle t'en voudra...
Harry hocha la tête. Alors que le père d'Hermione s'accrochait à son bras, il transplana instantanément. Ils atterrirent dans une petite allée londonienne à l'abandon. Le calme qui y régnait reposa les oreilles d'Harry. Les parents d'Hermione s'affolèrent un instant avant qu'Harry ne prononce :
- Oubliette.
Une lueur de sa baguette jaillit et le vieux couple fut pétrifié quelques secondes. Avant même qu'ils ne se réaniment, Harry avait déjà disparu. Il avait transplané auprès de la fameuse cabine rouge habituellement destinée aux visiteurs du Ministère. Il tourna la tête à droite, puis à gauche, pour s'assurer qu'aucun Moldu ne faisait attention à lui. Il sortit discrètement sa baguette et mit une nouvelle fois en place le sortilège de protection. Enfin, il transplana une dernière fois.
Ron n'avait pas bougé du hall. Il était en grande discussion avec Hermione. Quand elle l'aperçut, elle s'écria :
- Harry tu sais bien que j'interdis les allées et venues par transplanage dans le Ministère.
Elle marqua une courte pause. Harry fut heureux que la Ministre de la Magie ne lui fasse aucun aveu. Elle reprit :
- Je t'attendais, je commençais à croire qu'il t'était arrivé quelque chose, que s'est-il passé ?
Harry comprit au regard soutenu de Ron derrière Hermione qu'elle n'était pas au courant.
Il esquissa un sourire et s'exclama :
- Moi aussi, je suis content de te voir Hermy.
11

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Hum... la sympathique Hermione qui est mon personnage préféré est-elle devenue imbue d'elle-même et de ses pouvoirs ? ;-)
Image de Potter
Potter · il y a
J'ai vraiment bien aimé bravo ! Tu as mon vote !
Si tu veux voir ma nouvelle :
Neville mène la résistance à Poudlard

Image de Storia
Storia · il y a
Allez, trois premiers votes d'encouragement pour ce récit bien écrit. On est bien dans l'univers Harry Potter, pas de souci là-dessus. Belle fanfiction ! Mon bravo et une invitation à lire "la voisine du quatrième".