Hommage à Jean LERUST

il y a
2 min
62
lectures
1
Hommage à Jean LERUST allias John POKER, Intégralement votre, Drageonnement votre....
Journaliste passionné de sports automobile, il était l'un des pionniers du magazine Echappement,
Jean a définitivement quitté le circuit le 17/07/2017 avec 73 piges au compteur.
Nombreux sont ceux qui ont entendu un jour une de ses histoires fantastiques qui circule avec ses fameuses piges.
Captivantes, haletantes, passionnantes, certaines sont devenues légendes.
Ces piges à lui on en voulait, plusieurs par mois, tant qu'il pouvait.
Elles étaient belles ses piges à Jean, elles se contaient et se racontaient inlassablement, toutes pour le seul compte de l'histoire... Celle merveilleuse de la compétition automobile.
De l'asphalte aux pistes ensablées africaines, son épopée a pris le départ il y a 50 ans.
Tel le jubilé d'un bélier né le 14/04/1944 abonné aux chiffres, il nous a conformément remis un patrimoine non négligeable riche de passion.
C'était un homme hors du commun, surprenant de volonté, une véritable leçon de vie qui veillait surtout à ne jamais en donner.
Un bon homme qui partageait le bon en le mettant juste à disposition des autres, en restant humble et généreux, lui même simplement.
Passer du temps avec lui et partager ses points de vues, sa façon d'appréhender la vie vous faisait évoluer tôt ou tard.
Vous compreniez à cet instant que ses mots étaient choisis, posés en douceur entres 2 silences qui eux non plus n'avaient rien d'anodins.
Tout ce qu'il pouvait faire ou dire avait un sens, et bien souvent c'était le bon.
Voyager à ses cotés c'était apprendre à ne pas juger trop hâtivement, préalablement bien constater, avec recul et empathie.
C'est certainement grâce à cela qu'il était bon journaliste.
Il avait cette faculté à se mettre à votre place avec en plus facilité à s'exprimer, à vous exprimer... Il était surprenant, déconcertant.
Sans le connaître, à juger son seul critère physique, qui aurait pu imaginer qu'il faisait danser les mots sous une plume si légère.
En bas, une godasse de plomb avec 9 cm de gomme et en haut des doigts qui expriment avec talent une incontestable finesse d'esprit, en tapotant avec cadence l'azerty d'une machine à écrire.....xxxxx (Cling) .
Les récits fantastique d'un conteur joyeux, intégralement votre fantasque Hic.....xxxxx (Cling)
Comprendre ses interlocuteurs lui permettait d'écarter bien des critiques néfastes au bien être, pour n'en ressortir que le positif en l'isolant chaleureusement.
Passer sous la plume de Jean LERUST était bon pour le moral. On pouvait lire le bon coté de soi ou d'une autre personnalité sans pour autant que ce soit pompeux.
Et si critique il devait y avoir, sa formulation ne vexait pas, elle la rendait limite recevable voir utile.
Véhiculer les qualités de ses gardés à vue hors des baquets était un véritable savoir faire.
Il s'y sentait bien dans ce 1er rôle.
Quant à ses râles, elles n'étaient autres que celles des moteurs.
Ce qu'il ne prenait pas des pilotes, il le prenait des bolides.
Comme d'accoutumée, si le mot hurlement résonne dans les esprits avant tout comme une gêne ou quelque chose de désagréable, lui a su nous prouver que non.
Il s'est mit à capturer les feulements et vrombissements des voitures de courses, les bruits des moteurs les plus expressifs pour les mettre en captivité sur des CD audios avec l'intention de les revendre à l'extérieur. Résultat, 14 albums en 10 ans et plus de 300000 exemplaires vendus. Qui l'eut cru?
A nous de conter et partager nos souvenirs avec toi désormais.
Cette page est faite pour toi Jean LERUST, pour tes potes, connaissances, lecteurs.....
Bref, Pour tous ceux qui positivent et qui aiment.
Messages, anecdotes, partages, photos, vidéos.....
Welcome on board.
Salut l'artiste
Salut Papa
Ton fils Iwan
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !