Graine de mangemort

il y a
3 min
209
lectures
190
Qualifié

"Et l'enchanteur, maître des mots et des fleurs, naquit, enfant sage au milieu des tumultes" Pierre Bottero  [+]

Image de Harry Potter 2017
Image de Fanfiction Harry Potter
Sirius marchait sur le Chemin de Traverse, son air conquérant habituel plaqué sur le visage. Il lançait une plaisanterie inaudible à son ami James Potter, qui riait aux éclats. Et Regulus, dissimulé derrière le coin d’une façade, l’observait en soupirant. Tant de bonheur et de joie innocente. Tant d’insouciance... Il espérait simplement que son frère passe sans le voir.

Car quand Sirius l’apercevait... Regulus le voyait dans ses yeux, il le sentait dans ses gestes.
"Graine de mangemort."
Ils ne se parlaient plus, ils ne se voyaient plus, s’ignoraient quand ils se croisaient dans les couloirs de Poudlard ou sur le Chemin de Traverse.
"Putain de mage noir."
Il le sentait, ce dédain, cette haine-même. Ils avaient été proches autrefois, mais il n’y avait plus rien. Plus rien que le mépris que Sirius éprouvait pour toute sa famille. Regulus n’était plus le petit frère qu’il fallait protéger. Il était seulement un Black comme un autre, une graine de mangemort, un mage noir en puissance. Un être haï pour ce qu’il représentait autant que pour ce qu’il était.
"Aussi pourri que les autres."
Et maintenant, il le voyait, au loin, sur le Chemin de Traverse. Il n’osait pas l’aborder, mais il aurait tant voulu. Y aller, lui parler, s’excuser, peut-être, lui dire qu’il avait eu raison pendant toutes ces années...

Regulus ne savait pas ce qui le blessait le plus. Le mépris de son frère, ou bien qu’il l’ait mérité pendant si longtemps. Parce qu’il l’avait été, la graine de mangemort, le putain de mage noir aussi pourri que les autres.
Il avait tué sans sourciller, il s’était réjoui de la mort des moldus et des Sang-de-Bourbe... A qui la faute ?
Il aurait bien voulu dire que c’était la faute de ses parents et de leurs idéaux morbides. Il leur en voulait, c’était certain, mais il refusait de se fourvoyer : Sirius et Andromeda avaient réussi à se détacher de tout cela, il aurait pu en faire de même. Naître Black ne l’avait pas condamné.
C’était plutôt à Sirius qu’il en voulait. Sirius qui était parti sans lui tendre la main. Sirius qui n’avait pas compris. Sirius qui avait, du jour au lendemain, cessé d’être son modèle. Jeune, perdu, qu’aurait-il pu faire ? Il n’avait pas la force et le courage de son frère, il aurait eu besoin d’être guidé. Mais ce frère qu’il avait tant admiré lui avait tourné le dos, avait fui sans un regard en arrière. Vous parlez d’un courage...

Regulus frissonna. Il ne pouvait pas en vouloir à Sirius. Il ne devait pas lui en vouloir, surtout. S’il avait rejoint les rangs des Mangemorts, il en était le seul responsable. Parce qu’il n’avait pas eu la force de se battre, parce qu’il avait choisi la facilité. Parce qu’il avait été aveugle. Parce qu’il avait été mauvais.
Il avait mérité le mépris, et c’était sans doute le plus difficile à accepter pour lui.

Et comment s’en était rendu compte ? En voyant la souffrance dans le regard de cet être si méprisé, la lie du monde sorcier... Un elfe de maison. Un esclave. Un ami, finalement... Il avait été facile pour lui de haïr les moldus, il ne les connaissait pas. Il avait tiré de cette haine un rôle, une grandeur, une mission... Cela avait orienté sa vie et ses choix. Cette haine n’était pas justifiée, il le savait désormais, mais elle l’avait construit, l’avait rendu fort.
Mais Kreattur avait suivi ses pas chaque jour de sa vie si solitaire dans la demeure obscure de ses parents. L’elfe l’avait nourri, il l’avait soigné, il lui avait parlé, avait même séché ses larmes d’enfant. Comment Regulus aurait-il pu croire qu’il méritait la souffrance que le Seigneur des Ténèbres voulait lui infliger ? Kreattur n’était pas sorcier, mais il avait été plus présent que Walburga, plus aimant qu’Orion.

Et ce projet si obscur, si atroce qu’il n’osait toujours pas le nommer... Il était tombé de haut. De l’admiration à la haine, il n’y a qu’un pas.
Ce pas, il l’avait fait deux fois. Avec Sirius et le Seigneur des Ténèbres. Le second lui avait fait regretter le premier, et désormais, faute de pouvoir mépriser ceux qui ne pratiquent pas la magie, il se méprisait lui-même.
Mais il lui restait une chance, une infime possibilité de rattraper tous ces meurtres et toutes ses horreurs. Regulus passa une main lasse sur son visage. On ne rachetait rien, rien ne pouvait ramener une vie volée. Il mériterait le mépris de son frère jusqu’à la fin de ses jours.
Mais au moins, il pouvait participer à la lutte. Pour que d’autres volent moins de vies, c’était déjà cela. Et puis, qu’il réussisse ou non dans ce qu’il avait planifié, la fin de ses jours risquait d’arriver bientôt, très bientôt.

Un soupir plus appuyé attira le regard de Sirius vers lui. Aussitôt, les traits harmonieux de son frère se crispèrent. Il ne dit rien, mais il le pensa si fort.
"Graine de mangemort."
"Putain de mage noir."
"Aussi pourri que les autres."

S’il savait...


***


Et à l’instant du dernier souffle, dans la souffrance et la peur, un regard, un seul, revient à l’esprit de Regulus. Il est noir, il a l’élégance des Black, et il est chargé de mépris.
Même en ce dernier instant, même dans la douleur, même dans les visions absurdes de son inconscient à l’agonie, rien ne peut le racheter aux yeux de son frère. Pour toujours et à jamais, il est la graine de mangemort.
La certitude d’avoir accompli ce qui devait l’être n’est rien face à la haine du frère.

A l’instant du dernier souffle, les regrets sont tout ce qu’il reste.
190

Un petit mot pour l'auteur ? 74 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Cette nouvelle m'a bien plu. J'aime beaucoup le personnage de Regulus et je trouve que tu l'as très bien traité. Bon courage pour la finale :)
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Vraiment dégoûté pour toi de pas être en finale ! J'adorais ton texte. Je lirai dans la semaine les productions de celles et ceux qui ont été sauvé par le jury, j'espère vraiment qu'elles sont bien...
Image de T. Brekké
T. Brekké · il y a
Quand j'ai vu que ta nouvelle parlait de Régulus, j'ai eu un peu peur parce qu'avec mon texte de l'année dernière, j'ai une idée bien précise de la manière dont j'imagine le garçon. Mais comme Elouan semblait trouver ton texte excellent (remercie-le pour la pub, je me fis à lui pour me trouver des bons textes parce que je n'ai pas le temps de tout lire cette année), je me suis dit qu'au pire je lirai un bon texte sur un personnage que je ne vois pas du tout comme ça...
Et puis je t'ai lu. Merlin que c'est bien écrit ! Tu nous prend aux tripes avec un texte court mais percutant à souhait ! Franchement, bravo !
Bonne chance pour la suite !

Image de Potter
Potter · il y a
C'était super, j'ai bien aimé, je vote !
Si tu veux voir ma nouvelle :
Neville mène la résistance à Poudlard
N'hésite à venir jeter un petit coup d’œil, la lire et me soutenir !

Image de Sarah Saysouk
Sarah Saysouk · il y a
Bravo pour ce texte superbement bien écrit ! La relation entre Sirius et Regulus m'a toujours intéressée, j'ai été ravie de lire un texte dessus ! C'est un texte qui se concentre uniquement sur les sentiments, ce qui permet au lecteur d'être plongé dans la conscience des personnages.
Et puis "graine de Mangemort" c'est une expression très bien trouvée !
Encore bravo !
Je participe aussi donc je t'invite si tu en as le temps à venir lire mon texte. En voici le lien: http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/tout-homme-s-enrichit-quand-abonde-l-esprit

Image de Susie Deltenre
Susie Deltenre · il y a
Merci de m'avoir mis la larme à l'oeil x) Vraiment très émouvant...
Image de Lucie-Ly Mey
Lucie-Ly Mey · il y a
Un très beau texte qui, comme le dit Joëlle, nous permet de mieux cerner le personnage complexe qu'est Régulus. La fin, en particulier, est poignante et le tout tragique et bien écrit. Et j'aime particulièrement les insultes que vous avez trouvées, en particulier le "graine de mangemort", c'est d'abord le titre qui m'a tapé dans l'oeil ;-)
Je suis ici si le coeur vous en dit : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/i-trust-him-completely
Bonne chance à vous :-)

Image de Eejil9
Eejil9 · il y a
Merci beaucoup ! Je file jeter un oeil à votre texte !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Un très beau texte qui permet de mieux entrer dans le caractère complexe (et généreux) de Regulus.
Image de Eejil9
Eejil9 · il y a
Merci :)
Image de Zena
Zena · il y a
Magnifique ! Tu as une très belle plume, et tu es parvenue à mon sens, à retranscrire les pensées et sentiments parfois contradictoires mais toujours touchants de Regulus avec une précision remarquable. Honnêtement, j'adore ! Je n'ai que trois votes, mais je te les donne sans la moindre hésitation ! Félicitations pour cette magnifique nouvelle !
Image de Eejil9
Eejil9 · il y a
Merci beaucoup ! Tes compliments me touchent beaucoup !
Image de SimonThierry
SimonThierry · il y a
Je découvre tardivement cette nouvelle, je l'avais manquée précédemment, et je tiens à vous remercier de l'avoir écrite ! Elle n'apporte rien à l'univers en elle-même, mais c'est osé et très bien fait, d'aller regarder dans la tête de RAB. Ca n'en fait pas un ange, on sent encore toute la rancoeur, toute la frustration, tout l'énervement. Du bonheur à lire, merci !
Image de Eejil9
Eejil9 · il y a
Merci beaucoup ! Je suis de ceux qui pensent que même les moindres détails apportent à un univers... Et merci infiniment pour m'avoir cité en dessous de votre texte, que je vais m'empresser de lire !
Image de Bernard Sormate
Bernard Sormate · il y a
Merci de l'avoir signalé en dessous de ta nouvelle, Simon, car je ne l'avais pas non plus vu passer, cette nouvelle et c'est dommage, car elle est vraiment excellente !
Image de Eejil9
Eejil9 · il y a
Merci beaucoup !