L'orphelin (d'après Maupassant)

il y a
1 min
7
lectures
3

Charles Dubruel grand-père, passionné de littérature et particulièrement de Maupassant  [+]


Mlle Source ayant toujours refusé
D’être épousée
Pour sa fortune,
Recueillit un orphelin de sa commune.
Au début, il se montra aimant et doux.
Elle l’appelait mon ange, mon bijou.

Mais à son adolescence, il la fixait
Souvent d’un œil froid
Ou même la regardait
D’un air vraiment sournois.

À dix-huit ans, ce bonhomme
Lui réclamait chaque mois des sommes
D’argent importantes. Si elle protestait,
Il redoublait de gentillesse.
Alors, Mademoiselle Source cédait,
Priant Dieu que son exigence cesse.

Un soir, revenant d’Etretat,
La diligence la déposa
À l’entrée de son petit chemin.
Le lendemain, un voisin l’a trouvée
Dans le fossé, inanimée. L’orphelin
Fut arrêté mais il a prouvé
Que la veille, il dinait chez des amis
Et les quittait vers onze heures et demie.
Or selon les enquêteurs,
Le crime avait été perpétré
Vers vingt heures,
Le prévenu fut libéré.

L‘orphelin, légataire universel,
Hérita des biens de Mademoiselle.
Toutes les portes s’ouvrirent devant lui.

Il est député-maire aujourd’hui.
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Toujours très bien fait.
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
merci, merci
Image de Duje
Duje · il y a
Existe-t-il encore ce genre de chenapan ?
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
ben, vi !

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

L'amour fou

Rivka

Fatou écarte les doubles rideaux et le soleil inonde la chambre en soie cerise, les meubles Louis XV et les tableaux anciens.
— Bonjour, Madame Suzanne, vous avez bien dormi ?
— Très... [+]