Confidences

il y a
1 min
177
lectures
68
Qualifié
Assise sur le coin du bureau face à la fenêtre, j'observe la rue. Le visage d'Antoine est tout près de moi, je sens son souffle caresser mon cou.
Le flot continu des piétons se tarit peu à peu, le jour décline. Bientôt les vitrines s'éteindront.

Ses mains glissent délicatement sur mes bras, puis ses doigts peignent ma longue chevelure brune. Muette, passive, je profite pleinement de ce moment de pur bonheur.
Mon regard reste figé sur le trottoir d'en face, maintenant désert. Antoine est le seul à parler, je me contente de l'écouter sans dire un mot.
Il murmure sa journée, me parle de ses soucis, de ses doutes, de ses projets,...
Je suis prête à tout entendre, sans juger.

Il me prend dans ses bras puis me serre si fort contre lui, que mes pieds ne touchent plus terre. Ses larmes inondent ma chevelure, puis ruissellent dans mon cou avant de tâcher ma jolie robe. Je n'ose bouger.

Soudain, on frappe à la porte de la chambre. Une voix s'exclame :
« A table ! »

Antoine sursaute avant de délicatement me coucher dans une vieille boîte en carton, une boîte qu'il cache sous le lit, avec tous ses secrets.

Demain au collège, comme tous les jours, les moqueries fuseront de toutes parts, certains le singeront, aux insultes succèderont des coups.
Personne n'interviendra pour prendre sa défense ou le réconforter.
Ce ne ferait qu'augmenter leur plaisir, il ne pleurera pas mais son être se consumera encore un peu plus...
Sans moi il sera seul et malheureux.

J'ai peur, car près de la boîte à secrets, Antoine a caché une corde.
68

Un petit mot pour l'auteur ? 34 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Florence VILA
Florence VILA · il y a
Un texte sur le harcèlement scolaire. Quelqu’un qui n’est pas comme “tout le monde”. Un milieu hélas trop peu décrit et décrié dont on commence seulement à parler. Grande sensibilité
Image de gillibert FraG
gillibert FraG · il y a
Très triste.
Le suicide des enfants, vraiment exceptionnel autrefois est un mal de note époque. Personnellement , je trouve que les adultes n'exigent plus des enfants le respect qu'ils doivent aux autres, il n"en expliquent même plus la nécessité : la victime est considérée comme le marginal, le malade qu'il faut changer. Il s'ensuit une intolérence que j'ai vu se durcir tout au cours de ma vie, et qui d'ailleurs, appauvrit les échanges, chacun se gardant de s'exprimer librement et imposant le silence à celui qui émet une opinion, originale et différente de celles qui sont universellement admises. J'espère me tromper sur les derniers points, mais hélas, les suicides d'enfants ne sont pas rares.

Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Je partage votre avis. Notre époque ne favorise pas le dialogue, l'échange direct entre les personnes.
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Merci pour votre lecture et votre commentaire.
Image de Hélène Cuinier
Hélène Cuinier · il y a
belle intensité dramatique...mai fin bien triste...on a mal au coeur pour Antoine!
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
On peut, peut-être, espérer qu'il ne passe pas à l'acte.
Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
Cette haine stupide et mortifère pour les « autres », ceux qui ne « sont pas pareils » restent pour moi une terrifiante énigme.
De fortes images, dérangeantes aussi, et c’est bien.

Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Merci pour votre visite.
Image de Philippe Pays
Philippe Pays · il y a
Terrible histoire et la fin est glaçante
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Merci pour votre passage dans la bibliothèque.
Image de A M I C X J O
A M I C X J O · il y a
difficile mais émouvant...
Image de Elisabeth Mondoloni
Elisabeth Mondoloni · il y a
Un texte cinglant, acéré, qui vous mord au visage, à la toute dernière seconde. Bien vu. Hélas, trop bien pensé, un très beau texte. Bravo.
Image de Patricia Besson
Patricia Besson · il y a
Très dur, texte qui prend aux tripes!
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
D'actualité, même si ça ne date pas d'aujourd'hui. Merci de m'avoir lu.
Image de Marie-Pierre HUSSON
Marie-Pierre HUSSON · il y a
Un texte dur et poignant...a transmettre et faire circuler contre les ravages du harcèlement.
Merci pour ce texte .

Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Le harcèlement tue surtout depuis l'explosion des commentaires sur les réseaux sociaux.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Bref, clair et dramatique avec une "jolie" construction...
Je partage la crainte de cette poupée et j'espère qu'Antoine résistera à la tentation d'en finir pour échapper à ses harceleurs...