Chronique de mère débordée : les crottes de nez

il y a
1 min
106
lectures
23

J'écris pour inventer des libertés, pour m'approprier les pleins pouvoirs, pour (m'auto)critiquer, pour (me)sauver, pour (me)venger...mais aussi pour déterrer et dompter les monstres (intérieurs) ... [+]

Maintenant que tu es grand,
que tu es un adulte,
et/ou que tu as du poil sous les bras (et ailleurs),
tu ne peux plus te curer le nez sans que la société désapprouve ton geste.
( Ni manger ta récolte )
(Cependant, il existe, pour toi, si tu souhaites entamer un sevrage, des compléments alimentaires regorgeant de précieux nutriments présents dans ta morvelle sèche-renseigne-toi auprès de ton pharmacien)
A la différence, les petits, eux, peuvent le faire sans que le monde entier leur renvoie à la face une image de leur personnalité sale et marginale.
Cependant, à nous, adultes, parents, tuteurs...de leur apprendre les bonnes manières :
- Dis Elliott, tu veux mon doigt peut-être dans ta narine ? demande avec force ironie Chéri à son chérubin au nez plein.
L'index dans le nez, Le Bébé, avec toute la reconnaissance dont il est capable, le regarde et constate avec amertume :
- Mais non Papa : mon nez est trop petit. Merci quand même !
...
Le Bébé, sa narine et ses crottes de nez.
C'est perso'.
C'est déjà bien.
23

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Clément

Sylvie Loy

La chambre ne sent pas bon. Un mélange de sueur, de confiné et de tabac froid. Elle est sombre, les rideaux sont toujours tirés. Mais je l’aime. Parce que je la partage avec Nathaniel, mon ... [+]

Nouvelles

Le Train de 9h52

Djenna Buckwell

Tous les jeudis, elle s'assoit à la même table et me commande un café crème. Tous les jeudis, depuis deux ans.
Elle arrive à 9h30 précises. Elle s'assoit à sa table au fond de la salle ... [+]