Image de Théodore Agrippa d'Aubigné

Théodore Agrippa d'Aubigné

1552 - 1630

Marqué par les guerres de religion, Agrippa d'Aubigné dénonce la persécution violente des protestants par une langue toute aussi violente. Sa poésie baroque se déploie dans un long poème héroïque Les Tragiques, divisé en plusieurs sections. À la fois ennemi de l'Église romaine et ennemi de la cour de France, la plupart de ses textes ont une visée polémique. Au-delà des pamphlets, un pan méconnu de son œuvre est d'une tonalité lyrique.


Classique

Complainte à sa dame

Ne lisez pas ces vers, si mieux vous n'aimez lire
Les escrits de mon coeur, les feux de mon martyre :
Non, ne les lisez pas, mais regardez aux Cieux,
voyez comme ils ont joint leurs larmes à... [+]

Recommandé Par Short Édition
Classique

Les Tragiques

Lyon, tous tes lions refusèrent l'office :
Le vil exécuteur de la haute justice,
Le soldat, l'étranger, les braves garnisons
Dirent que leur valeur ne s'exerce aux prisons.
Quand les bras... [+]

Classique

Voici la mort du ciel

Voici la mort du ciel en l'effort douloureux
Qui lui noircit la bouche et fait saigner les yeux.
Le ciel gémit d'ahan, tous ses nerfs se retirent,
Ses poumons près à près sans relâche... [+]

Classique

A l'éclair violent de ta face divine

A l'éclair violent de ta face divine,
N'étant qu'homme mortel, ta céleste beauté
Me fit goûter la mort, la mort et la ruine
Pour de nouveau venir à l'immortalité.
Ton feu divin brûla mon... [+]

Recommandé Par Short Édition