Temps de lecture
1
min
œuvres érotiques 199LECTURES

Au lit avec un vieux monsieur

Si des revers de fortune obligent vos parents à vous prostituer avant l’âge légal, montrez-vous digne de la confiance qu’ils vous accordent et prouvez-leur qu’ils n’ont pas eu tort de vanter vos jeunes talents.


Enfermée avec un vieillard, ne vous déshabillez pas tout de suite. Laissez-le fouiller sous vos jupes et glisser lui-même ses vénérables doigts jusqu’à la partie de votre corps qui l’intéresse le plus.


N’abusez pas des titres honorifiques en parlant à votre protecteur. Excellence, Monseigneur, monsieur le Vice-Président du Sénat sont des expressions qu’il vaut mieux laisser de côté. Bien plus, ne craignez pas de l’appeler : Cochon ! Petit salaud ! Grand Polisson ! Ces gros mots prononcés avec un petit sourire seront toujours bien accueillis.


Dans toute circonstance, tourner le dos à un vieillard est une attitude considérée comme impolie. Cependant une petite fille nue qui présente ses fesses à un vieux marcheur est sûre de n’être pas grondée.


Si le monsieur vous pose des questions sur vos mœurs, sachez les présenter comme pires qu’elles ne sont. Affirmez par exemple que vous vous masturbez quatre ou cinq fois par jour, même si vos habitudes n’en comportent qu’une, et que vous pourléchez tous les soirs le clitoris de madame votre mère, même si vous savez bien qu’elle préfère votre amant.