Puis qu’il t’a plu de me faire connaître

1 min
119
lectures
0

Cette femme, dont la poésie est à rapprocher de celle de Louise Labé, est l'auteure d'un recueil unique, Rymes de gentille et vertueuse dame. Très cultivée et polyglotte, Pernette a seize ans  [+]

Puis qu’il t’a plu de me faire connaître,
Et par ta main, le VICE À SE MUER,
Je tâcherai faire en moi ce bien croître,
Qui seul en toi me pourra transmuer :
C'est à savoir, de tant m’évertuer
Que connaîtrai, que par égal office
Je fuirai loin d’ignorance le vice,
Puis que le désir de me transmuer a
De noire en blanche, et par si haut service
En mon erreur CE VICE MUERA.
0