Plus je désire, et la fortune adverse

1 min
127
lectures
0

Cette femme, dont la poésie est à rapprocher de celle de Louise Labé, est l'auteure d'un recueil unique, Rymes de gentille et vertueuse dame. Très cultivée et polyglotte, Pernette a seize ans  [+]

Plus je désire, et la fortune adverse
Moins me permet que puisse celui voir,
À qui elle eut par mainte controverse
Fait maint ennui, si ne fut son savoir,
Qui des Cieux a ce tant heureux pouvoir
De parvenir toujours à son entente :
Dont avec lui ce soulas puis avoir,
Que, lui content, je demeure contente.
0
0