Temps de lecture
1
min
poésie 634LECTURES

Comme le corps ne permet point de voir

Comme le corps ne permet point de voir
À son esprit, ni savoir sa puissance :
Ainsi l’erreur, qui tant me fait avoir
Devant les yeux le bandeau d’ignorance,
Ne m’a permis d’avoir la connaissance
De celui-là que, pour près le chercher,
Les Dieux avaient voulu le m’approcher :
Mais si haut bien ne m’a su apparaître.
Par quoi à droit l’on me peut reprocher
Que plus l’ai vu, et moins l’ai su connaître.