Centurie VII

4 min
315
lectures
0

Astronome, herboriste, médecin douteux, Michel de Nostredame, communément appelé Nostradamus, est connu pour son texte des Prophéties qui annoncent, de manière hermétique et codée, faits  [+]

7:1
L'Arc du thresor par Achilles deceu
Aux procrees sceu la quadrangulaire:
Au faict Royal le comment sera sceu
Cors veu pendu au veu du populaire.

7:2
Par Mars ouvert Arles ne donra guerre,
De nuict seront les soldartz estonnés:
Noir, blanc a l'inde dissimulés en terre,
Sous la faincte umbre traistres verrez et sonnés.

7:3
Apres de France la victoire navale,
Les Barchinons, Saillinons, les Phocens,
Lierre d'or, l'enclume serré dedans la basle,
Ceux de Ptolon au fraud seront consens.

7:4
Le Duc de Langres assiegé dedans Dolle,
Accompaigné d'Ostun et Lyonnais:
Geneve, Auspour, joinct ceux de Mirandole,
Passer les monts contre les Anconnois.

7:5
Vin sur la table en sera respandu,
Le tiers, n'aura celle qu'il pretendoit:
Deux fois du noir de Parme descendu,
Perouse a Pize fera ce qu'il cuidoit.

7:6
Naples Palerme, et toute la Secille,
Par main Barbare sera inhabitee:
Corsicque, Salerne et de Sardeigne l'isle,
Faim, peste guerre, fin de maux intemptee.

7:7
Sur le combat des grans cheveux legiers,
On criera le grand croissant confond:
De nuict tuer monts, habits de bergiers,
Abismes rouges dans le fossé profond.

7:8
Flora, fuis, fuis le plus proche Romain,
Au Fesulan sera conflict donné:
Sang espandu, les plus grands prins a main,
Temple ne sexe ne sera pardonné.

7:9
Dame l'absence de son grand capitaine,
Sera priee d'amours du Viceroy:
Faincte promesse et malheureuse estraine,
Entre les mains du grand Prince Barrois.

7:10
Par le grand Prince limitrophe du Mans,
Preux et vaillant chef du grand excercite:
Par mer et terre de Gallotz et Normans,
Caspre passer Barcelone pillé isle.

7:11
L'enfant Royal contemnera la mere,
Oiel, piedz blessés, rude, inobeissant,
Nouvelle a dame estrange et bien amere,
Seront tués des siens plus de cinq cens.

7:12
Le grand puisné fera fin de la guerre
Aux Dieux assemble les excuses:
Cahors, Moissac iront long de la serre,
Reffus Lestore, les Agenois razés.

7:13
De la cité marine et tributaire
La teste raze prendra la satrapie:
Chasser sordide qui puis sera contraire,
Par quatorze ans tiendra la tyrannie.

7:14
Faux esposer viendra topographie,
Seront les cruches des monuments ouvertes:
Pulluler secte, saincte philosophie,
Pour blanches noires, et pour antiques vertes.

7:15
Devant cité de l'Insubre contree,
Sept ans sera le siege devant mis:
Le tres grand Roy y fera son entree,
Cité puis libre hors de ses ennemis.

7:16
Entree profonde par la grand Royne faicte
Rendra le lieu puissant inaccessible:
L'armee des trois lyons sera deffaite,
Faisant dedans cas hideux et terrible.

7:17
Le Prince rare de pitié et clemence,
Viendra changer par mort grand cognoissance:
Par grand repos le regne travaillié,
Lors que le grand tost sera estrillé.

7:18
Les assiegés couloureront leur paches,
Sept jours apres feront cruelle issue,
Dans repoulssés, feu, sang. Sept mis a l'hache
Dame captive qu'avoit la paix tissue.

7:19
Le fort Nicene ne sera combatu,
Vaincu sera par rutilant metal.
Son faict sera un long temps debatu,
Aux citadins estrange espouvantal.

7:20
Ambassadeurs de la Toscane langue,
Avril et May Alpes et mer passer:
Celuy de veau exposera l'harangue,
Vie Gauloise ne venant effacer.

7:21
Par pestilente inimitié Volsicque,
Dissimulee chassera le tyran:
Au pont de Sorgues se fera la traffique
De mettre a mort luy et son adherent.

7:22
Les citoyens de Mesopotamie
Yrés encontre amis de Tarraconne,
Ieux ritz, banquetz, toute gent endormie
Vicaire au Rosne, prins cité, ceux d'Ausone.

7:23
Le Royal sceptre sera contrainct de prendre,
Ce que ses predecesseurs avoyent engaigé:
Puis que l'aneau on fera mal entendre,
Lors qu'on viendra le palais saccager.

7:24
L'ensevely sortira du tombeau,
Fera de chaines lier le fort du pont:
Empoisonné avec oeufz de Barbeau,
Grand de Lorraine par le Marquis du Pont.

7:25
Par guerre longue tout l'exercice expuiser,
Que pour souldartz ne trouveront pecune,
Lieu d'or, d'argent, cuir on viendra cuser,
Gaulois aerain, signe croissant de Lune.

7:26
Fustes et galees autour de sept navires,
Sera livree une mortelle guerre:
Chef de Madric recevra coup de vivres,
Deux eschapees, et cinq menees a terre.

7:27
Au cainct de Vast la grand cavalerie,
Proche a Ferrage empeschee au bagaige:
Pompt a Turin feront tel volerie,
Que dans le fort raviront leur hostaige.

7:28
Le capitaine conduira grande proye,
Sur la montaigne des ennemis plus proche:
Environné, par feu fera tel voye,
Tous eschappez or trente mis en broche.

7:29
Le grand Duc l'Albe se viendra rebeller,
A ses grans peres fera le tradiment:
Le grand de Guise le viendra debeller,
Captif mené et dressé monuement.

7:30
Le sac s'approche, feu, grand sang espandu
Po, grand fleuves aux bouviers l'entreprinse,
De Gennes, Nice apres long attendu,
Foussan, Turin, a Sauillon la prinse.

7:31
De Languedoc et Guienne plus de dix
Mille voudront les Alpes repasser:
Grans Allobroges marcher contre Brundis
Aquin et Bresse les viendront recasser.

7:32
Du mont Royal naistra d'une casane,
Qui cave, et compte viendra tyranniser:
Dresser copie de la marche Millane,
Favene, Florence d'or et gens espuiser.

7:33
Par fraude regne forces expolier,
La classe, obsesse, passages a l'espie:
Deux fainctz amis se viendront rallier,
Esveiller hayne de long temps assoupie.

7:34
En grand regret sera la gent Gauloise,
Coeur vain, legier croirera temerité:
Pain, sel, ne vin, eaue: venin ne cervoise,
Plus grand captif, faim, froit, necessité.

7:35
La grande pesche viendra plaindre, plorer,
D'avoir esleu, trompés seront en l'aage
Guiere avec eux ne voudra demourer,
Deceu sera par ceux de son langage.

7:36
Dieu, le ciel tout le divin verbe a l'unde,
Porté par rouges sept razes a Bisance:
Contre les oingz trois cens de Trebisconde,
Deux loix mettront et horreur, puis credence.

7:37
Dix envoyés, chef de nef mettre a mort,
D'un adverty en classe guerre ouverte:
Confusion chef l'un se picque et mord,
Leryn, stecades nefz, cap dedans la nerte.

7:38
L'aisné Royal sur coursier voltigeant,
Picquer viendra si rudement courir
Gueulle, lipee, pied dans l'estrein pleignant,
Trainé, tiré, horriblement mourir.

7:39
Le conducteur de l'armee Frana§oise,
Cuidant perdre le principal phalange:
Par sus pave de l'avaigne et d'ardoise,
Soy parfondra par Gennes gent estrange.

7:40
Dedans tonneaux, hors oingz d'huile et gresse,
Seront vingt un devant le port fermés,
Au second guet par mort feront proaјesse.
Gaigner les portes, et du guet assommés.

7:41
Les oz des piedz et des main enserrés,
Par bruit maison long temps inhabitee,
Seront par songes concavent deterrés,
Maison salubre et sans bruit habitee.

7:42
Deux de poison saisiz nouveau venuz,
Dans la cuisine du grand Prince verser:
Par le souillard tous deux au faicts cogneuz,
Prins qui cuidoit de mort l'aisné vexer.

0
0