Image de François Villon

François Villon

1431 - vers 1463

Vagabond et premier « poète maudit », il échappera plusieurs fois à la pendaison. Étudiant chahuteur, il fréquente le Quartier Latin, cambriole le collège de Navarre, se querelle le soir venu, tue quelqu'un et intègre la bande des Coquillards, malfaiteurs notoires. Il disparaît en 1463. La légende s'emparera ensuite des zones d'ombres de la vie du poète. Dès 1489, ses œuvres sont éditées et compteront pas moins de trente éditions différentes avant le milieu du XVIe siècle. Le « Testament », poème dans lequel il s'adresse aux vivants du haut d'un gibet, est son chef-d'œuvre.


Classique

Le petit testament

LE
PETIT TESTAMENT
DE MAISTRE
FRANÇOIS VILLON
FAIT EN 1456
I.
Mil quatre cens cinquante six,
Je, François Villon, escollier,
Considérant, de sens rassis,
Le frain aux dens, franc au... [+]


Classique

Ballade des contradictions

Je meurs de soif auprès de la fontaine,
Chaud comme feu, et tremble dent à dent,
En mon païs suis en terre lointaine ;
Lez un brazier friçonne tout ardent ;
Nu comme ung ver, vestu... [+]


Classique

Ballade des femmes de Paris

Quoy qu’on tient belles langagières
Florentines, Veniciennes,
Assez pour estre messaigières,
Et mesmement les anciennes ;
Mais, soient Lombardes, Rommaines,
Genevoises, à mes... [+]


Classique

Au retour de dure prison

Au retour de dure prison,
Où j’ay laissé presque la vie,
Se Fortune a sur moy envie,
Jugez s’elle fait mesprison !
Il me semble que, par raison,
Elle deust bien estre assouvie,
Au... [+]


Classique

Mort, j’appelle de ta rigueur

Mort, j’appelle de ta rigueur,
Qui m’as ma maistresse ravie,
Et n’es pas encore assouvie,
Se tu ne me tiens en langueur.
Onc puis n’euz force ne vigueur ;
Mais que te nuysoit-elle en... [+]


Classique

Le grand testament

CY COMMENCE
LE
GRANT TESTAMENT
DE
FRANÇOIS VILLON
FAIT EN 1461
I.
En l’an trentiesme de mon eage,
Que toutes mes hontes j’eu beues,
Ne du tout fol, ne du tout sage.
Nonobstant... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

Ballade des dames du temps jadis

Dictes-moy où, n’en quel pays,
Est Flora, la belle Romaine ;
Archipiada, ne Thaïs,
Qui fut sa cousine germaine ;
Echo, parlant quand bruyt on maine
Dessus rivière ou sus... [+]


Recommandé Par Short Édition
Classique

Ballade de Villon à s'amye

Faulse beaulté, qui tant me couste cher,
Rude en effect, hypocrite doulceur ;
Amour dure, plus que fer, à mascher ;
Nommer que puis de ma deffaçon sœur,
Cherme felon, la mort d’ung... [+]


Classique

Ballade des proverbes

Tant grate chèvre que mal gist ;
Tant va le pot à l’eau qu’il brise ;
Tant chauffe-on le fer qu’il rougist ;
Tant le maille-on qu’il se... [+]