Image de François de Malherbe

François de Malherbe

1555 - 1628

Malherbe entend réformer et épurer la langue. Son souci d'esthétisme, d'équilibre et sa rigueur extrême lui attireront quelques moqueries de la part de ses contemporains. Mais en cela on peut, à juste titre, le considérer comme un des premiers réformateurs de la langue française, bien avant le premier vrai dictionnaire unilingue de 1680. Maladif de l'écrit parfait, il mit tellement de temps pour composer un poème sur la mort de la fille de son ami M. du Périer, que celui-ci avait eu le temps d'avoir d'autres enfants et même de se remarier. Et jusque sur son lit de mort, agonisant, il reprendra une de ses servantes pour faute de langage.