Le chien et le coquillage

1 min
358
lectures
0

Ésope est considéré comme le créateur du genre de la fable. La dette de La Fontaine est immense. Les textes de l'auteur grec, généralement plus courts que ceux de son continuateur français  [+]

Un chien habitué à avaler des œufs, voyant un coquillage, ouvrit la gueule et, refermant violemment ses mâchoires, l’avala, le prenant pour un œuf. Mais ses entrailles s’alourdissant, il eut mal et dit : « Je n’ai que ce que je mérite, moi qui ai pris tous les objets ronds pour des œufs. »
Cette fable nous enseigne que ceux qui entreprennent une affaire sans discernement s’empêtrent à leur insu dans d’étranges embarras.
0