Comtesse de Ségur

1799 - 1874

D'origine russe, Sophie Rostopchine, dite Comtesse de Ségur, fut la première femme auteur pour enfant. Le succès des Malheurs de Sophie n'a jamais cessé de grandir avec le temps, et l'on ne compte plus les adaptations au théâtre et au cinéma. Les nombreuses lettres collectées sous le titre de Lettres d'une grand'mère révèlent l'importance de son petit-fils dans sa vie, car elle ne commence à écrire que très tard, à plus de cinquante ans. Ses textes sont toujours très à la mode dans l'éveil des plus jeunes à la lecture. Chaque année ses livres dépassent les 20 millions de ventes dans le monde.


Classique

L'écureuil

Un jour Sophie se promenait avec son cousin Paul dans le petit bois de chênes qui était tout près du château ; ils cherchaient tous deux des glands pour en faire des paniers, des sabots, des ... [+]

Classique

La boîte à ouvrage

Quand Sophie voyait quelque chose qui lui faisait envie, elle le demandait. Si sa maman le lui refusait, elle redemandait et redemandait jusqu’à ce que sa maman, ennuyée, la renvoyât dans sa ... [+]

Classique

La tortue

Sophie aimait les bêtes : elle avait déjà eu un poulet, un écureuil, un chat, un âne ; sa maman ne voulait pas lui donner un chien, de peur qu’il ne devînt enragé, ce qui arrive ... [+]

Classique

La joue écorchée

Sophie était colère ; c’est un nouveau défaut dont nous n’avons pas encore parlé.
Un jour elle s’amusait à peindre un de ses petits cahiers d’images, pendant que son cousin Paul ... [+]

Classique

L'âne

Sophie avait été très sage depuis quinze jours ; elle n'avait pas fait une seule grosse faute ; Paul disait qu'elle ne s'était pas mise en colère depuis longtemps ; la bonne disait ... [+]

Classique

Lettre du 9 juin 1870

Kermadio, 9 juin 1870.
Cher enfant, j’ai eu de tes nouvelles par Philippe L., le lendemain de ta sortie ; j’ai su que tu avais eu pour principal amusement deux heures de dentiste et ... [+]

Classique

Les loups

Sophie n’était pas très obéissante, nous l’avons bien vu dans les histoires que nous venons de lire ; elle aurait dû être corrigée, mais elle ne l’était pas encore : aussi lui ... [+]

Classique

L'abeille

Sophie et son cousin Paul jouaient un jour dans leur chambre ; ils s’amusaient à attraper des mouches qui se promenaient sur les carreaux de la fenêtre ; à mesure qu’ils en ... [+]

Classique

Lettre du 4 janvier 1873

Malaret, 4 janvier 1873.
Mon bon petit Jacques, merci mille fois de ton aimable souvenir du jour de l’an ; j’espérais avoir par Méthol des nouvelles de ta sortie, mais personne ne m’en ... [+]