Temps de lecture
2
min
lettre 51LECTURES

Lettre du 8 mai 1866

Kermadio, 8 mai 1866.

Merci, mon cher petit Jacques, de ta longue lettre ; elle est si bien écrite, que je l’ai fait voir à tout le monde ; on l’a trouvée très bien, et très gentille...
Henriette fait dire à Jeanne de se dépêcher d’apprendre à lire tout à fait bien, à écrire, à compter et toutes les autres choses qu’il faut savoir. À toi, elle te fait dire de ne pas trop apprendre pour ne pas être trop savant quand elle ira aux Nouettes l’année prochaine. Elle et Armand se sont bien amusés hier soir ; le vicaire delà paroisse, l’abbé X., fait des tours d’adresse aussi bien que Robert Houdin ou Robin. Entre autres choses, voici ce qu’il a fait. Il a demandé une bouteille vide et une carafe d’eau. Il a versé l’eau dans la bouteille qu’il a bien rincée devant nous tous, au milieu du salon ; ensuite, il a demandé si on voulait boire du cognac, du kirsch, de l’anisette, du curaçao, du rhum ou n’importe quoi ; il a -versé dans un petit verre ce qu’on a demandé ; puis il a versé de la même bouteille, devant nous tous, plus de cinquante petits verres, non seulement des liqueurs nommées, mais encore ce qu’on lui a demandé, croyant l’embarrasser, du madère, de la chartreuse, du malaga, du bordeaux et d’autres vins et liqueurs dont j’ai oublié le nom. Il était debout au milieu du salon : il n’a pas une seule fois baissé le bras ni la bouteille ; on lui présentait les verres ; il versait, versait toujours, sans même tourner ni relever la bouteille, à chacun ce qu’il demandait. Les cinquante personnes présentes ont toutes bu, et toutes ont trouvé leur liqueur ou vin excellents. Pendant deux heures il a fait des tours de ce genre. 11 a demandé un grand verre qu’on lui a apporté ; il l’a rempli de son ; il a appelé Henriette et lui a donné à tenir le verre. Il l’a couvert d’un mouchoir ; il a soufflé dessus ; il a enlevé le mouchoir, et le verre s’est trouvé plein de dragées roses et blanches qu’il a distribuées à toute la société. Il n’avait devant lui ni table, ni meuble ; Henriette était comme lui, debout au milieu du salon. J’ai oublié de te dire que quelques personnes ont demandé à la bouteille inépuisable un cigare au lieu de liqueur ; il en est sorti un cigare. Trois ou quatre autres ont aussi demandé des cigares ; elles en ont eu également. Les cigares étaient secs comme s’ils sortaient d’une boîte. Dans un des tours, les enfants ont eu une quantité de joujoux, trompettes, sifflets, montres, poupées, etc., sortant d’un chapeau vide. J’ai bien regretté que vous ne fussiez pas là ; vous vous seriez bien amusés... Adieu, petit chéri ; je t’aime énormément ; je t’embrasse très fort et je te félicite sur tes trois lapins. Si tu continues ainsi, tu seras le plus fort chasseur et tueur du pays.