À la Terre

1 min
214
lectures
0

Marot est poète à la cour de François Ier où il est protégé par la très influente Marguerite de Navarre, sœur du roi. Sa poésie est teintée d'un érotisme voilé mais sait aussi se faire  [+]

O terre basse, où l'Homme se conduict,
Responds (helas) à ma demande triste:
Où est le corps, que tu avois produict,
Dont le depart me tourmente, et contriste?
L'avois tu faict, tant bon, tant beau, tant miste,
Pour de son sang taindre les dars pointus
Des Turcz, maulditz? Las ilz n'en ont point euz
De plus aymant vray honneur, que icelluy:
Qui mieulx ayma là mourir en vertus,
Qu'en deshonneur suivre plusieurs batus.
Tel vit encor, qui est plus mort que luy.
0
0