Temps de lecture
1
min
poésie 46LECTURES

Qui des sages font grant derrision

Tous hommes ont le desir de savoir
Et a bon droit il n'est si grant richece
Mais puis que tous veulent science avoir,
Comment veult nul desprisier tel hautece,
Car ilz sont maint qui n'en ont pas largece,
Ne de leur fait n'est nulle mension,
Qui des sages font grant derrision.

Et pour ce dit le philosophe voir,
Que le plus grand anemi de sagece
C'est l'ignorant; mais maint pour nul avoir
Ne pourroient hebergier tel hostesse,
Dieux la donne par esleue promesse ;
Mais pluseurs sont sanz nulle occasion,
Qui des sages font grant derrision.

Si doit on bien mettre force et devoir
A acquerir si trés noble richece ;
Car qui bien l'a, trop est grant son pouoir.
Trés eureux sont ceulz dont elle est princece
De gouverner tous leurs fais com maistrece.
Entre eulz et ceulz sont en division
Qui des sages font grand derrision.