Souvent le coeur qu'on croyait mort

1 min
364
lectures
0

Cécile Sauvage, surnommée la Poétesse de la maternité réalise une œuvre conséquente. Alors qu'elle est étudiante au lycée de Digne, elle rédige son premier manuscrit, Les Trois Muses, à  [+]

Souvent le coeur qu'on croyait mort
N'est qu'un animal endormi ;
Un air qui souffle un peu plus fort
Va le réveiller à demi ;
Un rameau tombant de sa branche
Le fait bondir sur ses jarrets
Et, brillante, il voit sur les prés
Lui sourire la lune blanche.

0