1
min

Enchaînés à l'enfer

57 lectures

5

Poison qui se les amalgame,
On nomme gloire un alambic... –
Dans le silence on joue un drame,
Triste morsure d’un aspic !

On nomme gloire un alambic,
Plongeon dans le néant du vide –
Triste morsure d’un aspic,
Sous le regard d’une impavide !

Plongeon dans le néant du vide
D’un lieu sur la terre infernal ! –
Sous le regard d’une impavide,
Notre main prit l’argent vénal...

D’un lieu sur la terre infernal,
Je parle aujourd’hui l’âme lourde... –
Notre main prit l’argent vénal,
D’une honte coupable et sourde.

Je parle aujourd’hui l’âme lourde !
De la volute au cœur soufré... –
D’une honte coupable et sourde,
Du sournois d’un faux enivré

De la volute au cœur soufré,
Dans l’exigu de la piscine... –
Du sournois d’un faux enivré
S’attache à l’homme et s’enracine.

Dans l’exigu de la piscine
Quelque cent jeunes enfermés ! –
S’attache à l’homme et s’enracine
Comme un venin de gars paumés.

Quelque cent jeunes enfermés
Prenant cette dose de came –
Comme un venin de gars paumés,
Poison qui se les amalgame.
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Samou
Samou · il y a
Bonsoir ce n'est pas la drogue qui est mauvaise, mais c'est comment on la pratique, ceci dit, il est pas mal ce poème dont je ne suis pas un spécialiste dans son genre
·
Image de Vianney Roche-Bruyn
Vianney Roche-Bruyn · il y a
Ça c'est votre avis. Heureusement pas celui du législateur ni de ceux qui en sont sortis..
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Celui-ci est bon aussi sauf au niveau des décasyllabes ou alexandrins , faut demander au Marquis du DD à Couldre , il est cool et fort en métrique ; sinon le fond est beaucoup plus dur : une isotopie de la souffrance : le poison venin soufre ( et souffre ) alambic morsure néant vide; ; et cette piscine sans eau qui est la métaphore fulgurante d'une prison ; y faire un plongeon c'est mourir fracassé contre le béton de la drogue dure , et la Terre est réduite à ce lieu infernal ; entre dealer ou poète de l'impossible liberté , on pense à l'héroïne qui enchaîne à l'enfer cent jeunes tous ensemble.
·
Image de Dédé
Dédé · il y a
Ce sont là des octosyllabes, Duchesse, dont deux "bancaux" rectifiés ci-dessous...
·
Image de Vianney Roche-Bruyn
Vianney Roche-Bruyn · il y a
Le pantoun exige des octo ou décasyllabes (5//5 dans ce dernier cas)
·
Image de Dédé
Dédé · il y a
« On nomme ( gloire ) un alambic, » ?
« D'un lieu sur ( la ) terre infernal »

·
Image de Vianney Roche-Bruyn
Vianney Roche-Bruyn · il y a
Merci ;)

Pour lieu je ne sais jamais qui entre le poisson et lʼendroit fait diérèse.. 😒

·
Image de Dédé
Dédé · il y a
Reste à rectifier « Plongeon dans le néant vide »... ( du ) vide, peut-être ?
·
Image de Vianney Roche-Bruyn
Vianney Roche-Bruyn · il y a
Oui
·
Image de Dédé
Dédé · il y a
Aucun des deux ; en poésie, on applique la synérèse à la diphtongue OI, sans exception
( vous pouvez donc aussi remplacer « lieu » par « endroit » ).

·
Image de Vianney Roche-Bruyn
Vianney Roche-Bruyn · il y a
Le lieu ou le lieu ? C'est ce que je voulais dire
Après je comprends mal le second degré ;)

·
Image de Dédé
Dédé · il y a
Pardon ! « lieu » compte pour une syllabe. Quand vous avez un doute sur la prononciation d'une diphtongue, la solution la plus simple est de vérifier sur le Littré, "juge de paix" en la matière.
·
Image de Vianney Roche-Bruyn
Vianney Roche-Bruyn · il y a
OK Tout le monde n'a pas les moyens de s'acheter un Littré Mais j'y songe.
·
Image de Dédé
Dédé · il y a
Re-pardon !! je voulais parler du Littré en ligne ( d'où "sur" plutôt que "dans" ).
·
Image de Dédé
Dédé · il y a
Je préfère malgré tout celui-ci ; l'autre est très obscur et... raide !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Ou alexandrins . ( Baudelaire ? )
·
Image de Dédé
Dédé · il y a
"Harmonie du soir" est un faux pantoun, Duchesse !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
il est faux pour une seule raison : il n'y a pas deux idées différentes dans chaque strophe à savoir : les deux premiers vers sont pittoresques et extérieurs au sens , les deux derniers intimistes et plus lourds sur le fond ; c'est tout. Mais un pantoum avec un m s'écrit aussi en alexandrins ( cf Victor Hugo )
·
Image de Dédé
Dédé · il y a
Non Madame, c'est une fantaisie ! Par ailleurs, Baudelaire y embrasse les rimes au lieu de les croiser et le dernier vers n'est point le premier...
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
On peut croiser les rimes l'important est de s'y tenir ; ou croisées ou embrassées
·
Image de Dédé
Dédé · il y a
Non, le pantoun est une forme fixe qui croise les rimes.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Faux on peut les embrasser.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
On dit : Pantoum avec un m à la fin ; PAS pantoun ni panty , Marquis !
·
Image de Dédé
Dédé · il y a
Non Madame ! c'est une coquille de Monsieur de Banville passée à la postérité...
pantouN ! du Malais pantun.

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Si c'est une coquille passée à la postérité c'est la postérité qui l'emporte par définition même ; c'est donc Pantoum.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
J'ai fort hâte que mes coquilles passent à la postérité !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
faux ! c'est un art récent qui vient d'une chanson de Malaisie ; c'est Hugo qui lui donne ses lettres de noblesse dans les orientales.
·
Image de Dédé
Dédé · il y a
Oui Madame ! nommée "pantun", qui donne "pantouN" en français !
·
Image de Vianney Roche-Bruyn
Vianney Roche-Bruyn · il y a
Trêve de débat Gilles Sorgel est votre ami.
·