Très très courtsTrès très courts
Très très courts

Les Glutons

F. Gouelan

— Il n’a pas bougé d’un cil. Il est un peu...
I’mill grimaçait en faisant tournoyer l’image sur l’écran, zoomant patiemment sur les aspérités qui couraient sur la peau de l’être... [+]

Très très courts

2155

Gino Gordon

Antoine n’était pas tranquille.
On avait glissé sous la porte de sa chambre d’hôtel un petit bout de papier où l’on avait inscrit ces quatre chiffres d’une écriture tremblante ... [+]

Très très courts

Le bigoudi

Laurence DEBRIL

La porte de l’ascenseur s’ouvre dans un grincement suspect. Oh, le joli petit couple du sixième. Elle — Coralie ? Rosalie ? Impossible de se souvenir de son nom — la salue dans un sourire... [+]