Peine capitaliste

il y a
1 min
337
lectures
209
Finaliste
Jury

Apprenti débutant. Etranger en devenir. Pessimiste confirmé.

Image de Grand Prix - Été 2021
Image de Poèmes

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

À force de marcher dans les clous, j'ai bousillé mes godasses
À trop marcher sur la tête, j'ai les idées qui trépassent

Rêver de répit, de repos
Mais notre temps c'est leur argent
Penser au chahut, au chaos
Bosse, parait que c'est urgent
Alors je fuis de job en job
Et je traine ma carcasse
Cherche quelqu'un d'un peu moins snob
Pour que ça passe et ça casse

À force de marcher sur un fil, voilà que j'ai peur du vide
À trop marcher dans ton ombre, voilà que je suis livide

À mon départ tu dépéris
Tu vis à la sueur de mon front
Et aux dépens de mon dépit
Je suis ton unique horizon
Demain très tôt je partirai
Je courrai par monts et par vaux
De ces quelques instants cherchés
Je deviendrai maître et dévot

À force de marcher ou crever, je ne pourrai les distinguer
À trop marcher marcher marcher, j'ai eu envie de m'arrêter
209

Un petit mot pour l'auteur ? 60 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de I Aubussinne I
I Aubussinne I · il y a
Oui, la grosse peine et que personne ne semble vouloir éteindre ou consoler.
Image de Valentin
Valentin · il y a
Merci pour le soutien.
Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Un brin d’humour face au désarroi d’un système qui broie.
Image de Valentin
Valentin · il y a
Mieux vaut parfois en rire, même si c'est jaune. Merci.
Image de Orane CP
Orane CP · il y a
au désarroi des temps modernes
Image de Valentin
Valentin · il y a
Merci pour le soutien.
Image de Pénélope
Pénélope · il y a
Belle fugue avant d'être broyé par la machine.
Image de Valentin
Valentin · il y a
Merci beaucoup.
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
J'ai adoré le rythme et le ton ! C'est du noir décalé, du sarcasme léger.
Image de Valentin
Valentin · il y a
Merci beaucoup.
Image de Roll Sisyphus
Roll Sisyphus · il y a
"À trop marcher marcher marcher, j'ai eu envie de m'arrêter" nous écris tu pour tenter de finir.
Mais pour t'arrêter, mon gaillard, il aurait fallu qu'il y eut un point et là point de point.
Il te faut donc continuer à marcher sans trop tourner en rond autour d'un point.
Il me faut à présent te quitter un labeur m'attend.
Il n'est pas du genre à faire des cadences infernales,
mieux je vis en liberté inconditionnelle...

Merci !

Image de Valentin
Valentin · il y a
Le point final, c'est la vie qui le met. Merci pour le soutien.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Pas très gai, ce petit "slam" !
Image de Valentin
Valentin · il y a
La fin peut laisser espérer selon le point de vue. Merci pour la lecture.
Image de A. Sgann
A. Sgann · il y a
Bonne finale !
Image de Valentin
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Des accents d'actualité. Bonne finale !
Image de Valentin
Valentin · il y a
Merci beaucoup.
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
J'aime le rythme de ce poème qui fait écho... mon soutien !
Image de Valentin

Vous aimerez aussi !