Ne me donne pas de tes nouvelles

il y a
1 min
20
lectures
1

Benoît Demonty est né le 4 février 1974, 74 ans jour pour jour après Jacques Prévert, qu’il révère. Il a publié dernièrement "La longue nuit de l'humanité" aux Editions Empaj.

Ne te donne pas la peine
De dire que tu es bien arrivée
Tu peux rester sereine
Je ne désire plus y penser

Pas de coup de fil, pas de textos
Je préfère qu'on devienne inconnus
Ne publie surtout pas de photos
Ne mets pas à jour ton statut


Ne me donne pas de tes nouvelles
Oublie que tu m'avais séduit
Deviens pour moi confidentielle
Ne sois qu'une ombre dans ma nuit

Et si un soir je t'appelle
Un soir à la douleur rebelle
Où ton souvenir me harcèle
Rends-moi cet ultime service :
Sans remords, sois cruelle


Je ne veux plus lire tes mots
Depuis que tu m'en as privé
Que ce soit silence radio
Le calme d'une nuit d'été

Les gares pour moi se sont vidées
Les aéroports sont déserts
Les autoroutes inhabitées
Les voyageurs sont solitaires


Ne me donne pas de tes nouvelles
Oublie que tu m'avais séduit
Deviens pour moi confidentielle
Ne sois qu'une ombre dans ma nuit

Et si un soir je t'appelle
Un soir à la douleur rebelle
Où ton souvenir me harcèle
Rends-moi cet ultime service :
Sans remords, sois cruelle


Si tu veux me rendre service
Rends-toi absente à moi
Je tirerai bénéfice
De cet abandon-là

J'ignorerai ce que tu deviens
Ton visage aura disparu
De ma mémoire qui désormais contient
Une séparation de plus


De ma mémoire qui ne contient
Désormais
Qu'une séparation de plus


De ma mémoire qui contient
Plus que jamais
Une séparation de plus
1

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Un poème qui crie son contraire Benoît !
Image de Marcel Faure
Marcel Faure · il y a
Presque une non demande en mariage.

Vous aimerez aussi !