La fille de la lune

il y a
1 min
279
lectures
25

J'écris de la poésie dans un style sombre, fantastique ou psychédélique. Mes auteurs préférés sont Baudelaire et Théophile Gautier. J'aime quand la poésie emmène ailleurs, dans une autre ... [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

La lune est blanche sur la scène
Où se tient le troublant festin,
Et tu fais du roi ton pantin
Quand tu t'élances dans l'arène.

Tu tournes dans tes voiles bleus,
T'agitant comme la corolle
D'un lys sous une brise folle,
Prête à t'envoler vers les cieux.

Et ton tourbillon le dévore
Quand ton corps se fait animal
Comme un envoûtement tribal
Qui rend ton parfum carnivore.

Il tombe en ta possession,
Toi la princesse bohémienne
Qui sous sa toile arachnéenne
Lance son incantation.

Et pour exaucer ton caprice,
Il fait servir par son bourreau,
Dégoulinant sur un plateau,
L'abominable sacrifice. 

Et dans cette nuit de sabbat
Cesse la danse ensorcelante
De la lune rouge sanglante
Qui dans les ténèbres s'abat.

 

25

Un petit mot pour l'auteur ? 11 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Image de Graloup
Graloup · il y a
J'apprécie beaucoup que cette relecture du mythe de Salomé se déroule sous la lune cet
"Embarcadère
Des grands mystères",
comme la nomme Jules Laforgue.

Image de Angie Blue
Angie Blue · il y a
Merci Graloup.
Oui, j'aime aussi beaucoup cette présence de la lune qui contribue à créer cette atmosphère tragique,mystérieuse, sombre et ensorcelante.
Elle est également très présente dans la tragédie d'Oscar Wilde.

Image de Angie Blue
Angie Blue · il y a
Merci Mickaël. Ensorceler est mon principal objectif lorsque j'écris, donc votre commentaire me ravit.
Pour le symbole de la lune, l'idée m'est venue en lisant la tragédie "Salomé" d'Oscar Wilde. La lune y est présente tout au long de la pièce comme pour accentuer l'atmosphère mystérieuse et tragique.

Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
En voyant le titre j'ai pensé à la maladie des enfants de la Lune...
Mais finalement vous m'avez ensorcelé

À bientôt Angie sur nos lignes, aux plaisirs

Image de Lola LM
Lola LM · il y a
Très beau texte et très mystérieux.
Image de Angie Blue
Angie Blue · il y a
Merci beaucoup Lola. C'est une adaptation du mythe de la danse de Salomé.
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Je me laisse emporter par la magie de vos mots...
Image de Angie Blue
Angie Blue · il y a
merci Félix, j'ai beaucoup travaillé pour écrire ce poème 100% classique.
En fait, c'est mon adaptation poétique du mythe de la danse de Salomé qui a mené à ce que le tétrarque fasse couper la tête du prophète Jean-Baptiste.
ça me fascine tous ces personnages féminins de la mythologie qui sont des tentatrices diaboliques. La première était Eve qui a incité Adam à manger le fruit interdit de l'arbre de la connaissance, et on a vu le résultat...

Image de Marie Quinio
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Merci à vous, Angie, pour ces précisions. Votre travail de recherche est admirablement mis en poésie !

Vous aimerez aussi !