Le camping

il y a
2 min
3 691
lectures
274
Finaliste
Jury

Premier roman "La séparation", novembre 2022

Image de Grand Prix - Été 2021
Image de Très très courts

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Longtemps, j'ai habité près d'un camping. C'était un établissement de grande envergure, doté de quelques étoiles. Un petit parc aquatique avec un toboggan y faisait le plaisir des enfants. Moi, je ne pouvais pas en profiter, puisque nous habitions toujours, pour les vacances, un petit pavillon situé à cent mètres du camping. J'entendais les plongeons, les cris de joie, pendant que nous jouions silencieusement au scrabble avec mes parents.

De manière assez logique, j'ai développé une certaine hostilité envers le camping et ceux qui le fréquentaient. Me sentant rejeté, je ne pouvais pas les aimer. Je ne voyais dès lors que leurs défauts : bruyants, sans gêne, grossiers, vulgaires. Plus ils faisaient des barbecues, plus ils plongeaient en hurlant, plus je les détestais. Si les balles de leur mini-golf atterrissaient dans notre jardin, je courais pour les récupérer et les enterrer sous le poirier familial. Un ballon qui rebondissait contre la fenêtre de ma chambre ? Je sortais en dissimulant une grande aiguille de ma mère et leur redonnais le ballon crevé par mes soins, en prenant un air dépité. Un été, ce fut une hécatombe et beaucoup de sanglots d'enfants mal débarbouillés.

Certains après-midis, je me faufilais dans les allées du camping et y faisais les pires crasses. Je jetais des crottes de chien près des tentes, en les étalant. J'ouvrais les boutons des réchauds de gaz, les robinets des douches. J'ai aussi crevé quelques pneus de camping-cars lors de ma longue crise d'adolescence.

Devenu adulte, ayant fait fortune dans le bitcoin, j'ai racheté le camping à ses propriétaires ; une offre généreuse qu'ils ne pouvaient pas refuser. Ce premier acte faisait partie d'un plan d'ensemble, une entreprise de démolition de l'hôtellerie de plein air bon marché. Je n'ai licencié aucun salarié, mais j'ai modifié le standing de l'établissement : désormais vive le séjour grand luxe, pour vacanciers fortunés. Les pauvres restent chez eux, dans leur salon miteux.

J'ai vite fait des bénéfices, ce qui m'a permis peu à peu de racheter tous les campings de l'île d'Oléron, pour en chasser la populace. Une clientèle vêtue de blanc arpente désormais les allées fleuries de mes petites résidences de vacances. Le champagne coule à flots et les croisières en catamarans ne désemplissent pas. On se croirait sur l'île de Ré.

Pour ma part, depuis la mort de mes parents, j'ai rénové à grands frais leur petit pavillon, et je continue, tout seul, à y jouer au scrabble lors des belles soirées d'été.
274

Un petit mot pour l'auteur ? 122 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de VikTor Maou
VikTor Maou · il y a
Quelle épopée, si j'avais fait fortune dans le bitcoin j'aurai aujourd'hui mon propre train !
Image de Philippe Pays
Philippe Pays · il y a
Un texte cynique et décapant , j'aime beaucoup !
Image de gillibert FraG
gillibert FraG · il y a
Méchant garçon!. Fier de l'être; incapable de grandir, qui reste aigri jusqu'au bout et, juste punition, se retrouve seul. Mais peut-être est-ce son idéal?la solitude le dispense d'amer
triste, triste !

Image de J. Raynaud
J. Raynaud · il y a
j'avais voulu faire un texte un peu Jauffret/Houellebecq
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Oh la critique à peine cachée entre les lignes! Crachée et fielleuse à souhait! J'adoooore!
Que le grand Ping me pongue, je campe... mais...

Dans l'île de Ré
Faisan adoré
J'irai te plumer
Bientôt.
Les autres radotent
Jouent avec leurs bottes
A faire oh, les ronds,
Dans l'eau!

Bon faut que je décampe, l'amer monte! ;-()

Image de J. Raynaud
J. Raynaud · il y a
Ciel, j'ai été fielleux !
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Meuh non, c'était pour faire rire les abeilles.
Pour me faire pardonner...

J'ai longtemps habité sous un portique antique
Aux colonnes en toc envahies par des tiques
Auxquelles s'associaient de bien méchants moustiques
Jamais rassasiés et toujours faméliques.
Soudain un albatros échappé du Soudan
De ses plumes augustes est venu faire du vent.
Qu'il était beau et fier de son port élégant !
Et son bec en sabot lui allait comme un gant.
S'il avait de ces va pas très académiques
Ses vient ont affolé les bêtes antipathiques
Et les moustiques antiques dérangèrent les tiques
Me laissant sans gêneurs mon cher ancien portique.

C'est beau, de l'air inattendu, inespéré... on dirait des champs.

Les champs inespérés
Sont des chants élyzée
Où soufflent les alizés
Des îles tamisées
Aux senteurs opiacées...

Image de J. Raynaud
J. Raynaud · il y a
il faut vraiment que vous partici-passiez à tous les concours, nous avons besoin de vous. Venez pour le prix hand : https://short-edition.com/fr/prix/portez-haut-les-couleurs-2022
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
C'est gentil Mais, vous le savez bien, l'inspiration doit venir d'elle même... Et en ce moment, je prends un tel plaisir à lire, vous, et vos confrères, que le temps m'est compté.
Mais ne désespérez pas. Il suffirait de quelque rien, peut être une soirée sans frein pour que la muse me revienne... J'y pense, j'y pense ...

Image de françoise CLAUDE
françoise CLAUDE · il y a
C’est excellent mais on a vraiment envie de le claquer !
Image de J. Raynaud
J. Raynaud · il y a
oh ! (sur les deux points)
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Parfois l'amour peut se transformer en haine, mais au loin trouvera son chemin glorieux !
Image de J. Raynaud
Image de François Paul
François Paul · il y a
Ben dîtes donc, il n 'y va pas par 4 chemins pour arriver à ses fins... C'est bien écrit, bonne finale.
Image de Gilles Pascual
Gilles Pascual · il y a
J'aime beaucoup ce sale gosse qui est satisfait de sa solitude. Bonne finale !
Image de Lady Délivrance
Lady Délivrance · il y a
Il est monté bien haut pour mieux être seul. Bonne chance à vous

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Drame de la jalousie

Sacha B.

Cela n'a pas été difficile de se faufiler derrière le facteur dans le hall du vieil immeuble Haussmannien. Pénétrer dans la cour intérieure ? Un jeu d'enfant, puisque le gamin du troisième ... [+]