Très très courts

Epouvante ferroviaire

Charles Duttine

Je suis chef de gare, tout près de Marseille. C’est un métier à responsabilités ! J’ai d’ailleurs plusieurs hommes sous mes ordres. Il faut s’occuper des voyageurs, leur indiquer les... [+]


Très très courts

Stromboli

Ecochard

4 avril 1949
Les moteurs du San Lorenzo qui ralentissaient tirèrent Ingrid de sa torpeur. Elle écarta le rideau du hublot de la cabine et aperçut le flanc sombre du Stromboli. Ravalant son mal de... [+]


Très très courts

La vie en 8 mm

Damien Z.

J’étais un lilliputien dans ce vieux fauteuil rouge qui grinçait à chacun de mes mouvements maladroits . Je ne comprenais pas pourquoi les grandes personnes s'entassaient dans le noir pour fixe... [+]


Très très courts

Moteur !

Ophelie F.

Raphaël revient de loin en jet privatisé. Deux semaines à traverser le désert avec pour seul compagnon un roman de Süskind. Après trop de films joués sans respiration, le besoin de se coupe... [+]


Très très courts

« Délirium »

Lily W.

«[...] Je vous confirme votre participation à notre émission de télé réalité « Délirium ».
[...] L’aventure commence dans trois jours. Vous prendrez l’avion avec les autres... [+]


Très très courts

Les choses de la vie

Miss Balty

Ce sera mon dernier rôle.
Mon dernier film aussi.
Un huit clos avec deux personnages.
Elle et moi.
Le père et la fille qui s'appelle Monique.
Intérieur- Chambre d'hôpital-... [+]


Très très courts

Au cinéma d'papa

Nino

Albert avait bien préparé l’affaire, Michel s’était encore surpassé et Gilles pour les cadrages, ça serait au poil !
Sans trop hésiter, la valse c’est pas mon truc ! A la... [+]


Très très courts

Superposition

Agueev

J’aime les livres. Tenir l’objet entre mes mains, effleurer les mots du bout des doigts, tourner les pages, entrer dans les décors et vivre l’espace de quelques jours un autre rôle, une autre... [+]


Très très courts

Les roches noires

Atos

Un bruit de porte prononce sa phrase.
La phrase vous pousse sur la plage.
Elle vous porte à ne plus revenir, à entendre,
à accepter son bruit , à oublier votre venue.
Mais oublier est... [+]


Très très courts

Dans une malle, une vieille bobine

Morganne L

Une vieille bobine-parchemin reposait dans une malle en osier, j'ai lu ma première vie :
Dans la jungle, me déplaçant de liane en liane, des poils partout, moche, l'air sympa mais une... [+]


Très très courts

La belle Zaza

Zarathoustrette

Zaza était trop contente. Elle y avait mis tout son cœur, s’était appliquée, elle connaissait son texte par cœur. Elle l’avait répété et singé maintes fois devant son miroir.
La lettre... [+]


Très très courts

Allô Imposture

Caroline Parizy Nissim

Une chose m’agace profondément : c'est lorsque quelqu’un parle d’un film que je n’ai pas vu. Je prends, certes, un air intéressé, voire amusé face à mon interlocuteur. Mais la... [+]


Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Feel good movie

Marie Lauzeral

John Travolta. La star du lycée : cheveux luisants de brillantine, blouson noir, fossette au menton, œil aguicheur. Et Olivia Newton John. L’ingénue romantique qui se métamorphose en femme... [+]


Très très courts

La dernière oeuvre

Claire Obscur

C'était un vieil hangar.
Y en avait un peu partout. Ça gisait çà et là, coupé, mutilé, déroulé. Ça crissait sous les pas. Enfin, presque, c'est ce qu'il se racontait.
Bien sûr certaines... [+]


Très très courts

Le regard intemporel

Liane Estel

Sur le parchemin des jours le regard s’attarde et remonte le temps.
Au loin, sur l’arbre de vie, une feuille ciselée se balance au gré du vent des souvenirs. En filigrane la trame dentelée... [+]


Très très courts

Alfred.

Herssé

La plage de Bodega Bay était déserte. Les enfants jouaient dans la cour. Sous le préau , la balançoire restait immobile. Près de la buanderie, les draps flottaient doucement sur la corde à... [+]


Très très courts

Confessions d'une vieille inconnue

Caroline

Être dans le noir, quand on a passé sa vie sous les projecteurs, voilà ce à quoi je suis réduite. Tous les jours je les voyais défiler devant moi, dans des tenues plus extravagantes les unes que... [+]