POÈMES
46   162 lectures

Le fard

Meliya, il y a

Les joues empourprées
l'enfant au pied du tableau
mué en pivoine


Qualifié
Grand Prix Printemps 2017