11 lectures

0


Hada, planète archaïque aux trois quart désertique, resplendit sous la lueur décuplée de ses trois soleils. À l’horizon, un Zohran – reptile à dents de sabre corpulent comme un kangourou – galope sur ses puissantes pattes arrières à travers la Pampa Rouge. Le fier Zohran est monté par un cavalier torse nu, aux muscles noueux et à la peau mauve.

La selle du cavalier a des formes tourmentées, barbares. Son mors est coincé entre les crocs immenses du Zohran. La selle est de couleur verte, de ce vert angoissant rappelant les frondaisons épaisses de la Jungle Maudite couvrant l’ensemble du Continent Sud d’Hada.

Le noble cavalier porte un pantalon brun descendant à hauteur des genoux. Il n’est pas chaussé, révélant ses trois doigts de pieds se terminant par des griffes acérées et noires.

Le cavalier solitaire arbore en bandoulière un cimeterre au pommeau finement sculpté, trois poignards à sa ceinture, ainsi qu’un pistolet à air comprimé à son flanc. Cette arme à l’apparence grotesque est capable d’arracher la tête d’un ennemi à bout portant.

Impassible, l’Hadaien aux longs cheveux noirs, au visage imberbe, mène son Zohran à bride abattue à travers le néant du Continent Central d’Hada, tandis qu’un étrange essaim dans le lointain semble à ses trousses.

Thèmes

Image de Très très courts
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,