Simplement, tout en douceur.

il y a
1 min
8
lectures
0

De nouvelles œuvres ici et un petit ménage de printemps pour tenter de proposer le meilleur ! Il y a même des textes à poursuivre ! Bonne journée ! Charline.  [+]

Il y a des jours où la sueur de dures labeurs s'en va,
Aussi vite qu'elle était arrivée,
Des moments où même fatiguée,
L'on se pose un instant,
Dans un champ d'herbes coupées,
Juste, pour réfléchir et se poser.

Il y a des jours purs malgré les tensions des autres,
Où des frissons parcourent mon corps à peine là,
Dans mes rêves lointains, mes visions éphémères,
C'est notre passé lointain, que je lis dans la poussière.
Je me pose un instant,
En plein courant d'air,
Dénudée,
Les pieds dans l'eau de la rivière.

C'est un père dont je fais le deuil
Et un frère plus âgé qui me manque terriblement.
C'est la vie qui ne fait pas de cadeaux mais qui pourtant,
N'omet jamais de vous offrir, de très bons moments.

Ce sont les bruits des insectes le soir tard dans une vallée.
L'odeur des herbes à peine coupées.
Un café aux aurores quand les chevaux curieux s'avancent.
Les mains dans la terre un soir d'horreurs, où la Vie,
Vous réconforte en Silence,
Le pouce en l'air pour voyager,
Etre libre, rencontrer encore pour espérer.

Il y a des jours où je vadrouille le vague à l'âme,
En quête de quoi, de qui, de pourquoi,
Je perds mes yeux clairs dans les nuages bas.
Je me pose un instant et je pense.
Oui, je crois.

Je crois que je pense à toi.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

#Explorateur

LN26

Il fut un temps où tout territoire où il se rendait était nouveau et merveilleux. Les autochtones étaient toujours ravis de rejoindre la civilisation qu’il représentait, et lui aimait discute... [+]