3
min

Monsieur Doodle

Image de Pénélope

Pénélope

36 lectures

4

Visiblement mes parents voudraient que je sois le meilleur. Ils veulent être fiers de moi. J’espère qu’ils ne seront pas déçus car tous ces cours et activités commencent à me fatiguer ! Tennis le mercredi matin, club d’échec l’après-midi, piano deux fois par semaine et maintenant anglais tous les mardis soir après l’école. Il me reste bien peu de temps pour jouer et surtout pour « rêvasser » comme si c’était la pire des choses. D’abord, j’ai eu très peur de ces cours d’anglais en tête à tête avec monsieur Doodle mais c’était parce que je ne le connaissais pas. Avouez que son nom est amusant ! Et ce n’est pas tout ! Vous allez voir.

Comme il est anglais, monsieur Doodle prononce tout bizarrement même quand il parle français. Sa bouche prend de drôles de formes et sa langue vient parfois étrangement se coller juste derrière ses dents de devant. Il m’invite à faire la même chose pour avoir un bon accent. Et puis il répète toujours les mêmes mots comme « rememba* » ou « lissen* ». J’ai appris beaucoup de mots avec lui parce qu’il est très étourdi et ne cesse de chercher ses affaires. C’est ainsi que j’ai vite découvert les mots anglais pour « stylo », » sac », lunettes », « écharpe »... Il pousse aussi de drôles de petits cris qui ressemblent à « aoutch* » ou « oups *» quand il est dans des situations difficiles. Je dois me retenir pour ne pas rire.

Une fois qu’il a retrouvé tout ce qu’il croyait avoir égaré, il me montre des images et me fait répéter ce qu’elles représentent. Il aime me montrer Big Ben, la Reine avec ses corgis et aussi Peter Rabbit qui n’existe même pas. Il connaît très bien Paddington car il a lu ses aventures quand il était petit. Monsieur Doodle semble avoir été marqué par son enfance. A chaque fois que l’on doit compter des objets, il entonne une petite comptine que je finis par connaître par cœur : « One, two, buckle my shoe.. » Il est aussi plein de phrases toutes faites. Il m’en a traduit quelques-unes : « Une pomme par jour garde le médecin au loin* ». Ok ! Il faut manger des pommes, quoi ! Il y a aussi : « Il pleut des chats et des chiens* ». Bizarre, si j’ai bien compris ça veut dire qu’il pleut des cordes. A chaque fois que je trouve quelque chose de bizarre chez lui, je me dis que c’est parce qu’il est anglais. Il n’y a rien à comprendre. Il parle souvent du temps qu’il fait et je suis imbattable sur ce sujet. J’aime bien dire l’heure aussi en répétant « o’clock, o’clock... » C’est marrant.

Monsieur Doodle n’est pas tout jeune mais il adore jouer. Si maman savait toutes les fois où l’on joue pendant le cours d’anglais ! Mais si je connais tous les nombres c’est parce que l’on fait des parties de bingo. Quand je gagne, il m’offre une friandise : une lollipop* ou un jelly baby que moi j’appelle des nounours.

Comme il vient en fin d’après-midi, ma mère lui sert toujours une tasse de thé qu’il accueille avec joie. Maman sait s’y prendre avec monsieur Doodle. Elle sait comment lui faire plaisir. Monsieur Doodle le lui rend bien. Il est extrêmement poli avec elle. Ce qui lui fait dire que c’est un gentleman. Je dirais même que ma mère fait des manières avec lui. Quant à lui, il insiste toujours pour laisser ses chaussures dans l’entrée pour ne pas salir la moquette. C’est comme cela que je sais que monsieur Doodle adore les chaussettes mauves à pois orange. Et pendant qu’il échange un tas de politesses avec maman qui fait semblant de parler anglais, je contemple ses élégantes chaussures qui hélas ont pris la forme de ses grands pieds tordus. Elles semblent avoir leur propre personnalité et je m’attends à les voir se mettre à marcher toutes seules et me dire « Hello ! »

Monsieur Doodle a l’air très sévère et il peut faire peur. Il est grand, maigre, roux et très pâle. Mais c’est un comique ! Comme j’ai remarqué qu’il mettait du lait dans son thé, il m’a dit que son grand-père était « milkman *», je me demande s’il se moque de moi. Il peut être très farceur aussi. Il m’a offert un de ses biscuits préférés en prenant le thé. Ça avait l’air bon mais j’ai tout recraché. Il m’a expliqué que c’était un ginger nut, un biscuit au gingembre. Pouah !

Je ne verrai plus monsieur Doodle l’année prochaine. Il part s’occuper de ses roses dans son cottage. Il m’a confié qu’il adorait le jardinage. Sacré monsieur Doodle !


*rememba= remember= souviens-toi
*lissen=listen=écoute
*aoutch=ouch=aïe
*oups=oops=oh là là
*lollipop=sucette
*milkman=livreur de lait
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Vu sous cet angle, apprendre l'anglais c'est sympa ...
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
C'est ... comment dire ? ravissant .... so cute !
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Rien de tel qu'un Anglais pour vous faire apprendre l'anglais, n'est-il-pas ?
Image de Eliza
Eliza · il y a
Sacré Monsieur Doodle !
Bien sympathique votre histoire Pénélope. Je n'ai pas connu de Monsieur Doodle mais ça m'a rappelé quelques séances d'anglais bien senties !