1
min
Image de Edouard Bonnet

Edouard Bonnet

3540 lectures

214

LAURÉAT
Sélection Public

Recommandé
5h00. Ton réveil sonne. Ton train part dans 40 minutes. Ne pas faire de bruit. Sortir en douceur du lit pour ne pas la réveiller. Froid. Trop froid. Descendre comme un chat, comme un voleur. Ton sac est prêt. Tu dois juste trouver tes vêtements dans le noir. Chasse au trésor aveugle. T'habiller ne te réchauffe pas. Ça viendra. 5h10. Juste le temps pour un café et un yaourt. Remonte la regarder dormir. Prendre un instantané, une photo mentale pour tenir le temps de la retrouver. Tu as toujours l'impression que tu ne la reverras jamais. Que ton départ est définitif. Sans retour. Tu l'embrasses dans les cheveux et tu effleures ses lèvres. Elle entrouvre ses yeux, sa main cherche ton visage, le trouve, le caresse. Elle te dit des mots doux d'une voix inaudible. Tu lui réponds que tu l'aimes et que vous vous retrouverez bientôt. Elle sourit. Tu t'éloignes. Tu t'extirpes. Tu vous déchires dans la ouate, dans le silence engourdi des matins de janvier. Elle est déjà repartie dans son sommeil, beauté insouciante d'un corps en proie aux rêves. Toi, tu vas affronter la bise hivernale de 5h15, tu es contrit, glacé, meurtri. Tu prends tes sacs, jette un dernier regard attendri vers l'escalier, qui n'est qu'un bête escalier mais qui n'en reste pas moins le sien, et tu passes la porte. Ne pense pas. Ne perds pas de temps. L'immeuble se fond déjà dans le brouillard derrière toi. En avant. Prépare ton billet. Enfonce tes écouteurs dans tes oreilles. Une musique au hasard. Jacques Brel, Orly. Une bande-originale un brin cliché pour le film à petit budget de ta vie.

214

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Djenna Louise Buckwell
Djenna Louise Buckwell · il y a
Bon, bon, bon... il fait décidément froid, chez vous...
·
Image de Charlette
Charlette · il y a
L'ambiance si particulière de petit matin où l'on quitte l'être aimé. Cette atmosphère à cheval entre l'éveil et le sommeil. Très bien rendu.
·
Image de Edouard Bonnet
Edouard Bonnet · il y a
Et très bien reçu semble-t-il !
·
Image de LenaLi
LenaLi · il y a
Ce rythme saccadé me plaît bien, et j'aime l'atmosphère qui se dégage du texte. J'ai presque eu froid moi aussi, mais j'ai surtout senti la déchirure de l'au-revoir. Comme quoi quand on sait jouer avec les mots, il en suffit de peu pour créer une situation dans laquelle peut s'immerger le lecteur. Cela me ferait très plaisir d'avoir votre avis sur le premier texte que je publie sur le site, si vous avez envie et le temps d'y jeter un oeil... http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/muse-18
Belle soirée à vous !

·
Image de Vic Taurugaux
Vic Taurugaux · il y a
Des phrases courtes pour une histoire courte. C'est vrai que le matin, notre cerveau ne pense pas plus long. Il sort de sa torpeur. Reconnecte nos neurones durant que bien au chaud, elle continue de rêver à nous sous la couette. Merci pour pour vos fantasmes, cher écrivain.
·
Image de Polina
Polina · il y a
Très fort, belle intensité, j'aime beaucoup!
·
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
j'ai reconnu l'escalier... c’était donc toi ! sal....
·
Image de Edouard Bonnet
Edouard Bonnet · il y a
Oh?
·
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
interprétation de ce super texte, de quoi j' me mêle..
·
Image de Edouard Bonnet
Edouard Bonnet · il y a
j'ai cru un instant que vous étiez une proche de ce fameux escalier bordelais
·
Image de Chris Artenzik
Chris Artenzik · il y a
Beau récit, mon vote vous pouvez aussi me découvrir http://short-edition.com/auteur/chris-artenzik
·
Image de Shadoum
Shadoum · il y a
J'aime bien le style direct et court.
·
Image de Edouard Bonnet
Edouard Bonnet · il y a
J'aime les commentaires courts et directs :)
·
Image de Desiderata
Desiderata · il y a
Ouah ! Très réussi ! Je vote !
·
Image de Edouard Bonnet
Edouard Bonnet · il y a
Content que vous y trouviez une réussite !
·
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Comme d'hab, très bon, quelque soit la longueur de ton texte.
Jacques Brel, Orly, dans le petit matin frileux, est-ce bien raisonnable ?

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

J'ai rien fait de mal. Tout était pour le mieux. Enfin, c'est comme ça que mes amies voyaient les choses. Moi y compris. Surtout moi. Je vivais un rêve éveillé. On a beau lire plein de ...

Du même thème