Image de Edouard Bonnet

Edouard Bonnet

"En ce monde, il y a deux catégories de personnes. Celles qui savent et celles qui ignorent. Bon. Chaque catégorie peut très bien s'en contenter. Mais là où cela devient pervers c'est que certains vont tenter de faire savoir à ceux qui ignorent et d'autres voudront faire ignorer à ceux qui savent. Le jeu peut commencer."

749 abonnés


À LA UNE
Très très courts

Guillaume

Je vais là où personne ne va.
Dans mon palais de silence.
Dans le cocon de mon effort.
Elle m'a accueilli à bras ouverts, comme à son habitude, mais son étreinte me pousse... [+]


Qualifié 72h 1ère édition
Très très courts

La rivière devient une mer

« Tu as toujours vécu ici Papa, tu n'as jamais eu envie de partir ?
-J'habitais sur cette rive tranquille, oui.
Moins d’habitants, moins de bruit, moins de circulation. Plus d'ai... [+]


Qualifié La Matinale en cavale 5ème édition - Très très courts
Nouvelles

John de Lisbonne

John n'était pas de Lisbonne. Comprenez par là qu'il n'y était pas né, que sa famille n'y avait pas vécu dans l'histoire récente, bien qu'un généalogiste opiniâtre aurait certainement... [+]


Très très courts

Des cheveux sur un oreiller

Un jeudi.
Je suis persuadée que c'était un jeudi parce qu'il me restait un jour supplémentaire avant le week-end et dans ces circonstances, ce jour de plus était intolérable.
Ce jeudi-là donc... [+]


Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Nina

C'était une journée simple comme seuls les après-midi de juin savaient en faire : un soleil limpide qui baigne le monde avec douceur, l'été qui arrive en pente douce, paresseuse, les jours... [+]


Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Yoriko

J'ai rien fait de mal.
Tout était pour le mieux. Enfin, c'est comme ça que mes amies voyaient les choses. Moi y compris. Surtout moi. Je vivais un rêve éveillé. On a beau lire plein de choses... [+]


Qualifié Grand Prix Eté 2016
Très très courts

Choc

Il ouvrit les yeux. C'était, ou du moins cela semblait être, l'après-midi. Il était allongé sur le dos et la lumière déclinante inondait la pièce. La date était une énigme, le lieu un... [+]


Qualifié La Matinale en cavale 3ème édition - Très très courts
Très très courts

Pour Alain M.

« (...) dans ce pays de merde tous s'improvisent maintenant écrivains alors qu'il n'y a même pas de vie derrière les mots qu'ils écrivent (...) »
Alain Mabanckou, Verre Cassé... [+]


Qualifié Grand Prix Automne 2015
Très très courts

Blanche

Elle est belle, d'une blancheur inhabituelle, et dans peu de temps elle va partir sans se retourner.
Je ne l'avais pas même invitée, mais elle est venue me rendre visite spontanément.... [+]


Nouvelles

Branlée à Bruxelles

Y'avait rien de plus triste que cette matinée bruxelloise. J'avais encore les yeux rouges, d'alcool oui, mais surtout de larmes. La veille je m'étais pris une rouste, un K.O dans un combat à sens... [+]