La première fois

il y a
1 min
527
lectures
104
Finaliste
Public
Image de 2014

Thème

Image de TTC
Le soleil est au zénith. Sur le seuil, la douceur de l’air et les effluves parfumés qui me parviennent me font frémir d’excitation. Je prends mon envol, grisée par cette liberté soudaine. Personne ne m’a suivie, mais je sais que ce soir, toutes m’attendront. Des odeurs irrésistibles bien qu’inconnues m’attirent de plus en plus loin, de plus en plus haut. C’est la lumière même qui semble me conduire, d’une tiède et simple caresse. J’ai quitté depuis longtemps les étendues herbeuses et fleuries dont je pressentais l’existence ; mon ascension, provoquée par un élan vital irrépressible, presque brutal, est pourtant d’une infinie douceur. Une fébrilité jouissive s’empare de moi à mesure que les mêmes odeurs, toujours plus fortes, toujours plus lourdes, me guident vers le ciel. Enfin, juste avant de les voir, j’entends leur bourdonnement massif et calme : je sais qu’ils me suivraient comme les victimes volontaires d’un holocauste, jusqu’à la brûlure ultime des rayons incandescents du soleil.
L’un d’eux m’a repérée ; je l’entraîne aussitôt dans une course effrénée dont ma virginité est le prix. D’un vol plus lourd mais plus puissant, il me rejoint, et c’est là, tout près du soleil, à mille lieux des senteurs étourdissantes de la terre, que je vais m’accoupler pour la première fois. Le mâle m’agrippe et me chevauche ; je m’abandonne : plus rien n’existe que la chaleur sur nos ailes, le bourdonnement plein d’ivresse de nos corps : c’est un instant d’une intensité folle. Enfin, je sens ses pattes battre frénétiquement les airs, il tente dans un dernier élan de vie de s’arrimer à moi ; je me dégage vivement. Le temps presse ; d’autres mâles s’approchent déjà. Je jette un dernier regard vers le corps recroquevillé, éviscéré, qui tourbillonne dans l’air comme une samare.
104
104

Un petit mot pour l'auteur ? 14 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Christine S. Moiroux
Christine S. Moiroux · il y a
Du patrimoine vivant!
Image de Mathilde Tedo
Mathilde Tedo · il y a
Bravo pour cette oeuvre très bien écrite. Le rythme est parfait et il y a beaucoup de profondeur dans l'écriture. On sent là un grand talent!
Image de Anne Hélène
Anne Hélène · il y a
Merci Mathilde !!!! J'attends de te lire toi aussi sur ce site ... :-)
Image de L'arene
L'arene · il y a
Un imaginaire qui se débride, laissant au lecteur le soin de voler lui même. N'est -ce- pas déjà une belle victoire !!!
Image de Oceancelte75
Oceancelte75 · il y a
Très belle prose, j'apprécie ! Coucou à Bernard. Olivier R
Image de Bernard
Bernard · il y a
Très bien écrite, cette nouvelle "Très Très Courte" répond exactement au thème demandé !! Quelle belle idée de faire parler cette nouvelle reine ! De jolis mots, des phrases simples et tout à fait dans l'esprit de ce concours. Belle "histoire buissonnière" !
Image de Bzzzzzzz
Bzzzzzzz · il y a
Trés beau, on aimerait en lire beaucoup beaucoup plus long....
Image de Alain
Alain · il y a
moi aussi j'aime beaucoup
Image de Betty525156
Betty525156 · il y a
vraiment très beau , très voluptueux,j'adore
Image de Jane Véronique
Jane Véronique · il y a
Très beau...pardon...très belle histoire d'amour...
Image de Arielle Maidon
Arielle Maidon · il y a
En tant qu'apicultrice, je ne peux qu'applaudir à la merveilleuse description de ce vol nuptial! +1Pourtant, à mon avis, ce joli texte aurait eu sa place(et toutes ses chances!) plutôt dans le concours TTC que dans un thème LPO et Patrimoine...